AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 03. Les grandes familles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
A D M I N I S T R A T R I C E
DATE D'ARRIVEE : 12/06/2015
MESSAGES : 160

ashes to dust

MessageSujet: 03. Les grandes familles    Ven 11 Aoû - 15:41

Grandes familles de 2028
– partie 1, les puristes moldus –

Chez les puristes moldus, les familles les plus influentes ont une richesse à en faire pâlir le Vatican, une renommée de longue date en Angleterre, ou une gueule suffisamment grande pour faire entendre leurs idées, quant bien même on ne le leur aurait pas demandé. Tous les membres d'une même famille n'adhèrent pas forcément à l'idéologie, ce qui peut être source de discorde...
famille anderson
Si la famille Stoughton représente les muscles de l'organisation des puristes moldus, les Anderson sont quant à eux le cerveau. Il n'est pas rare de les voir occuper des postes importants ou bien de se lancer dans de prestigieuses études. Grande fortune anglaise, ils accumulèrent au cours du dernier siècle des biens immobiliers conséquents ou encore des parts dans les plus grandes multinationales tout secteur confondu, rendant leur influence d'autant plus importante. Cependant, ils sont connus principalement pour avoir fondé la Anderson Corporation, une industrie pharmaceutique dont ils tirent toujours les ficelles aujourd'hui. La réussite et le savoir avant tout, telle est leur devise. Leur engagement dans cette chasse aux sorcières se révéla assez tardive, puisqu'ils découvrirent seulement en 2015 l'existence d'un monde sorcier. En effet, on le doit à Harry Anderson, qui à l'époque fidèle assistant du Premier Ministre Wraysford, fut mis dans la confidence de l'Opération Levée du Voile. Cette position privilégiée leur permit alors de garder un œil sur toutes les nouveautés, jusqu'à s'en servir pour mener à bien leurs propres projets. C'est ainsi qu'ils réussirent à contacter leurs collègues américains déjà sur le territoire anglais, unissant leurs forces pour atteindre des objectifs communs. La hiérarchisation de leur mouvement et les méthodes utilisées ont été clairement énoncées par la jeune et talentueuse  Mila Anderson, qui à l'époque seulement âgée de dix-huit ans réussit à se faire respecter de par sa maturité et son charisme indéniable. Ce fut d'ailleurs cette force de caractère qui prédestina la jeune femme à une carrière dans la politique, travaillant actuellement à la mairie de Londres. Ce sont dans ces mêmes locaux, plus précisément dans les sous-sols de la bâtisse regorgeant de tunnels et salles en tout genre qu'ils mirent en place leur quartier général. Lorsqu'une famille telle que les Anderson s'engage dans une cause particulière, ce ne sont pas les moyens qui manquent. Leur soutien financier ainsi que leur influence restent des avantages considérables pour une organisation qui ne demande qu'à s'étendre. Les Anderson eurent d'ailleurs le monopole de celle-ci pendant près de trois ans jusqu'à l'arrivée des Stoughton qui s'imposèrent rapidement en tant que leader. Œuvrant dans l'ombre et de manière méthodique, les doutes quant à leur implication dans les derniers événements sont quasi-inexistants. Leur approche se révèle bien plus rationnelle et réaliste que leurs compagnons outre-Atlantique, sans aucune allusion à une mission divine ou une malédiction quelconque.

branche 1 : Brian Anderson (60 ans) et Elizabeth, née Caufield (57 ans)
> Mila Anderson (31 ans/prédéfini libre)
> place libre (28 ans)
> place libre (25 ans)
> place libre (22 ans)

branche 2 : Thomas Anderson (58 ans) et Mathilde, née Lambert (58 ans)
> Harry Anderson (34 ans/à inventer)
> place libre (32 ans)
> Liam Anderson (26 ans/scénario pris)
> Rowan Anderson (26 ans)
famille chetwynd
Le nom des Chetwynd entre dans la noblesse anglaise lorsque ces derniers obtiennent le titre de vicomtes au dix-huitième siècle. Installés dans le Staffordshire, des générations se sont succédées et des alliances bien pensées leur ont permis de conserver leurs terres tout en amassant une fortune considérable. Certains d'entre eux ont même représenté leur circonscription dans la Chambre des Communes et il n’est pas rare de les retrouver auprès des grands noms de la noblesse anglaise. Les Chetwynd ont cette particularité de ne pas être assez hauts placés comparés à d’autres grandes maisons mais assez importants pour mener une vie agréable. Leurs ambitions ne se sont jamais élevées au-delà du titre de comte, qu’ils conservent encore aujourd’hui. Ils sont de toutes les sorties, allant des réceptions au palais jusqu’à participer à de nombreuses œuvres de charité. Ils se plaisent à planter leurs graines un peu partout, d’autant plus à Londres où leur réputation est à construire et maintenir. D’apparence neutre, la famille Chetwynd aime les jeux d’apparence, la manipulation des mots et des esprits. Rien ne prouve dans les registres familiaux leur implication dans la chasse aux sorcières et ils n’ont pas eu besoin de recourir à la malice pour effacer leurs traces : ces derniers n’étaient guère intéressés par toute cette agitation. Leur état d’esprit au vingt-et-unième siècle est tout autre. Leur réputation n’est plus à défendre tout comme leurs comptes, alimentés par des investissements bien placés. Hormis leurs actions dans de grandes industries comme Anderson Corporation où John occupe un poste permanent au comité d’administration, les Chetwynd sont les heureux propriétaires du Cricket Club, institution vieille de deux siècles. L’accès était autrefois réservé à l’élite britannique, quelques nobles de passage au Royaume-Uni mais s’est considérablement ouvert au peuple depuis la Réunification. Quiconque se montre assez malin pour capturer des sorciers en toute discrétion mérite sa place et se voit offrir une place.

branche 1 : Augustus Chetwynd (52 ans) et Margaret, née Cavendish (52 ans)
> place libre (29 ans)
> place libre (25 ans)
> place libre (21 ans)

branche 2 : Cecilia, née Chetwynd (48 ans) et Antoine Huysmans (48 ans)
> place libre (Huysmans) (23 ans)
> place libre (Huysmans) (20 ans)

branche 3 : Adrian Chetwynd (42 ans) et Sophia, née Lovat (40 ans)
> place libre (19 ans)
> place libre (17 ans)

branche 4 : Judith Chetwynd (35 ans)
famille vargas
Contrairement au reste de l'Europe, la chasse aux sorcières n'a pas beaucoup touché l'Espagne. Issue d'une famille de comtes, les Vargas doivent leur fortune à leur intelligence et leur capacité certaine à s'adapter. Pilier de l'architecture espagnole, en particulier à Madrid lors de la première moitié du XVIIème siècle, leurs services sont rapidement demandés par le reste du Royaume d'Espagne. La réalité se cachant derrière leur business florissant est cependant bien plus sombre... Loin d'être effrayé par la menace sorcière, le patriarche Marco Vargas décide de mettre en place un véritable commerce en parallèle de la conception de leurs merveilles architecturales. Réputés pour offrir un salaire plus que convenable à leurs ouvriers, beaucoup de personnes dans le besoin se joignent volontiers à leurs chantiers colossaux pour relever leur niveau de vie. D'après de nombreux détracteurs, le royaume fournirait des personnes condamnées pour délits mineurs (comme des vols) en échange d'une paie minimale afin de vider les prisons surpeuplées, leur permettant ainsi de se racheter une bonne conduite. Evidemment, les tâches les plus ingrates leurs sont affublées, alors qu'ils courbent l'échine, impuissants, au risque de retourner derrière les barreaux. Après de longues négociations et en échange de sommes considérables, les Vargas ont pu intégrer à leurs équipes des meurtriers, supposés terminer leur vie enfermés. Personne n'allaient se plaindre de la disparition de ces derniers, encore moins la couronne à qui on offrait la possibilité de ne plus entretenir les rejetons de la société. Libérés d'un mode de vie déplorable, ceux-ci occupent une place privilégiée au sein de la hiérarchie et sont appelés les Ombres de Vargas. Chargés d'arpenter le territoire espagnol à la recherche de potentiels sorciers, auxquels un pacte est proposé une fois ramenés de force à Madrid, dans la demeure des Vargas. S'ils veulent éviter le bûcher pour sorcellerie, ils devront se plier à leurs désirs et travailler sans ne rien demander en retour : leur laisser la vie sauve vaut n'importe quelle paie dûment méritée. Rares sont les sorciers ayant tenté de s'enfuir, la mort les attendant s'ils se faisaient attraper. Le bûcher semblait bien doux face au sort que Ombres de Vargas leurs réservaient. La famille Vargas est l'une des rares à avoir pratiqué l'esclavagisme sorcier, si ce n'est la seule.  

Arrivés sur le territoire anglais suite à la réunification de 2018, les Vargas justifient leur migration par le besoin d'étendre leur entreprise architecturale à l'international. Connus pour avoir collaboré avec de grands noms britanniques ou encore asiatiques, le succès est rapidement au rendez-vous. S'ils ne pratiquent plus à ce jour l'esclavagisme sorcier, ils continuent de les traquer pour le compte des puristes moldus, qui pourront ensuite procéder à diverses expérimentations. Ils entretiennent notamment des liens étroits avec la famille Anderson, pour qui ils fournissent la majorité des sorciers enfermés dans leur laboratoire privé.

branche 1 : Antonio Vargas (65 ans) et Julia, née Valverde (62 ans)
> Rafael Vargas (37 ans/scénario libre)
> place libre (33 ans)
> place libre (29 ans)

branche 2 : Daniel Vargas (60 ans) et Eva, née Ramirez (62 ans)
> place libre (35 ans)
> place libre (30 ans)
> place libre (27 ans)

branche 3 : Elvira Vargas (58 ans) et James, née Orchard (58 ans)
> place libre (28 ans)
> place libre (24 ans)
> place libre (24 ans)
> place libre (22 ans)
famille stoughton
Les racines de la famille Stoughton remontent jusqu'au dix-septième siècle, de l'autre côté de l'océan Atlantique. Gouverneur adjoint du Massachusetts, William Stougthon fut nommé à la présidence des procès ayant bercé les Etats-Unis pendant de longues années : les procès de Salem. Les cas de sorcellerie se faisant de plus en plus nombreux, ce dernier laissa son jugement guidé par sa grande foi, faute d'expérience dans le domaine judiciaire. S'ensuivirent alors de nombreuses condamnations puis d'exécutions, basées sur de simples spéculations et sans aucunes réelles preuves. Abus de pouvoir et violence bercèrent le quotidien des habitants de la ville, craignant à chaque instant que le sort ne se retourne contre eux. Une période sombre durant laquelle de nombreux événements se déroulèrent, très souvent tragiques, et qui forgèrent la famille Stoughton. Tout commença ce fameux matin d'automne 1692, lorsque le corps de la très jeune Sarah Stoughton fut retrouvé au milieu d'un champ. Entièrement brûlée, il ne restait plus rien de l'enfant si ce n'est un tas de cendres au milieu d'un cercle de terre brûlée. Rapidement, ce meurtre prit des allures de sorcellerie, faisant de Sarah la victime d'un sacrifice. Ce jour-là, William, le plus ancien représentant Stoughton connu, fit le serment de traquer ces sorcières jusqu'à son dernier souffle. Ce fut sans compter sur les sorciers de Salem; les mauvais traitements infligés aux sorciers et non-magiques valurent aux Stoughton dans leur intégralité une malédiction qui les suivrait sur des générations. Le meurtre de Sarah Stoughton ne serait pas oublié, les suivrait les uns après les autres jusqu'à leurs morts, faisant ainsi payer à tous les erreurs de William Stoughton. Les membres de la famille sont sujet à des réminiscences du meurtre dès
l'âge de 7 ans et en revivent de manière sporadiques par la suite.
Par la suite la famille fut forcée de quitter le Massachusetts et investit la Caroline du Sud, ou Charleston devint leur fief. C'est avec Andrew Stoughton que la famille pose un premier pied en Angleterre; sous le gouvernement de Trump, Andrew obtient un poste à l'Ambassade des Etats-Unis en 2017, où il fait la connaissance des Anderson, puis de Mila, avec qui le mouvement puriste moldu démarre. Le reste de la famille a suivi, arrivant en 2018, peu avant la Levée du Voile. Si les Stoughton entretiennent d'étroites relations familiales, ils ne sont pas soudés pour autant, les discordes étant d'autant plus fréquentes aujourd'hui, depuis la mort d'Andrew Stoughton et la prise de pouvoir des jumeaux.

Au fil des siècles, la haine pour la sorcellerie s'est transmise entre les membres de la famille, changeant néanmoins de formes, mais voyant naître un rituel d'exécution violent qui devint bientôt leur marque de fabrique. Les sorciers étaient brûlés vifs, comme l'avaient été Sarah, entourés d'un cercle de feu. Peu de rituels d'exécution eurent lieu au XXème siècle, la tradition renaissant seulement en Angleterre en 2022 avec l'assassinat de Lilia Zabini.

branche 1 : Andrew Stoughton (décédé) et Alicia, née Dwight (60 ans/non jouable)
> Ulysse Stoughton (31 ans/pris)
> Ariane Stoughton (31 ans/scénario pris)

branche 2 : Helen Stoughton (57 ans) et Bradley Smyth (57 ans)
> place libre (33 ans)
> place libre (31 ans)
> place libre (27 ans)

branche 3 : Maggie Stoughton (36 ans)
> Lizzie Stoughton (10 ans/non jouable)
Il existe d'autres familles adhérant à l'idéologie puriste moldue comme les suivantes :
> Famille Corbyn (politicien)
> Famille Bledsoe (aristocratie anglaise)
> Famille Mehenet (égyptienne)

Une fois le critère du camp pris en compte, il vous est possible de créer ces familles en respectant les consignes décrites dans le sujet créér un arbre généalogique.
ashes to dust


Dernière édition par Ashes to Dust le Jeu 31 Mai - 20:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarkesttimes.forumactif.org
avatar
A D M I N I S T R A T R I C E
DATE D'ARRIVEE : 12/06/2015
MESSAGES : 160

ashes to dust

MessageSujet: Re: 03. Les grandes familles    Ven 11 Aoû - 15:41

Grandes familles de 2028
– partie 2, les puristes sorciers –

Les puristes sorciers regroupent des membres de familles sorcières influentes. La pureté du sang sorcier n'est plus un critère de supériorité depuis la dernière Grande Guerre. Seuls les Carrow et les Romanov se revendiquent encore "de sang pur", notion quelque peu obsolète en 2028. C'est un mouvement qui est surtout politique jusqu'à 2027, qui s'extrémise avec la mort d'Edwin Carrow. Tous les membres d'une même famille n'adhèrent pas forcément à l'idéologie, ce qui peut être source de discorde... (Attention à respecter la règle des patronymes russes pour les Romanov, les femmes prennent un "a" à la fin).
famille carrow
L’illustre famille Carrow, inscrite parmi les vingt-huit sacrées, est l’une des rares dont les membres sont encore de sang pur. Si leur implication lors de la première guerre des sorciers n’a été que minimale, Alecto et Amycus parvinrent à redorer le blason familial auprès de Lord Voldemort en participant activement à la purge du monde sorcier. Hormis ces deux derniers, envoyés à Azkaban, et les parents de Marius décédés lors de la Bataille de Poudlard, les Carrow font partie de ces familles mangemortes injustement graciées par le gouvernement. Décision incomprise par une grande majorité du peuple britannique, ne tardant pas à faire part de leur mécontentement en s’attaquant aux derniers représentants en liberté. Dépouillés de leurs biens, ils sont contraints de quitter la capitale pour des villes plus isolées, fondus dans la masse des non-magiques le temps que la situation ne se calme. Finalement oubliés, la rentrée à Poudlard du jeune Marius ravive d’anciens souvenirs et le retour définitif de ces derniers à Londres suite à la Réunification marque le début d’une ère nouvelle. En accord avec les Zabini et les Romanov, un mouvement politique opposé à celui de Ramsey Pritchett se crée avant la fin de l’été 2018 et prends doucement de l’ampleur. A sa tête se trouve Edwin Carrow, jeune sorcier au destin prometteur, bien décidé à se refaire une place dans un monde sorcier où leur nom est en horreur et à profiter de l’ignorance des non-magiques pour se frayer un chemin au sommet. Blaise Zabini en principal allié, les Carrow peuvent cependant compter sur le soutien discret des Wheeler, tapis dans l’ombre à chuchoter leurs idées. Suite aux meurtres de Lilia et plus récemment Edwin, le camp puriste sorcier se divise et la position de Marius en tant que leader est contestée par ceux qui furent les alliés d’un jour.

branche 1 : Anton Carrow (décédé à 28 ans) et Arabella, née Nott (décédée à 27 ans)
> Marius Carrow (32 ans/prédéfini libre)

branche 2 : Edwin Carrow (décédé à 38 ans) et Iris, née Greengrass (décédée à 34 ans)
> Chloe Carrow (décédée à 8 ans)
> Alban Carrow (décédé à 4 ans)

branche 3 : Amycus et Alecto Carrow (décédés à Azkaban à 56 et 58 ans)

branche 4 (mêlée) : Flora, née Carrow (43 ans) et Miles Bletchley (48 ans)
> place libre (Bletchley) (18 ans)
> place libre (Bletchley) (16 ans)

branche 5 (mêlée) : Hestia, née Carrow (43 ans) et Adrien Lelarge (43 ans)
> place libre (Lelarge) (21 ans)
> place libre (Lelarge) (21 ans)
> place libre (Lelarge) (17 ans)
famille richmond
Au dix-huitième siècle, les Richemont étaient encore français. Ils furent une des premières familles sorcières à quitter la France pour s'installer à la Nouvelle Orléans, se fondant peu à peu définitivement dans le paysage de la Louisiane française, jusqu'à oublier leurs origines pour embrasser pleinement leur identité américaine. Richemont, leur nom français, est devenu anecdotique et déformé en sa version américaine, Richmond, en quelques générations seulement.

Les Richmond sont baguettistes depuis des siècles. Leur art était déjà très apprécié pour la qualité de leurs produits outre-manche et dans quelques autres pays du monde, où les baguettes Richwand's étaient considérées comme des produits de luxe, tout particulièrement en Asie. En Angleterre cependant, ils eurent des difficultés à s'implanter pour de bon et sont longtemps restés dans l'ombre d'Ollivander, qui dominait le marché à lui seul. C'est Caesar Richmond, cadet de la famille, qui a hérité du difficile marché anglais. Tâche ardue s'il en est, jusqu'à la disparition d'Ollivander lors de la Grande Guerre, qui laissa une porte béante par laquelle s'y engouffrer. Ce qu'il fit: depuis, les baguettes RichWand's fleurissent et deviennent peu à peu une institution. Depuis les baguettes rustiques (bien qu'efficaces) d'Ollivander, on a vu naître avec Richmond des armes aussi distinguées que redoutables. L'esthétisme de leurs baguettes a finalement su séduire les sorciers anglais à grande ampleur et on ne cesse de vanter les mérites de ces objets dont le prix n'a cessé de grimper depuis quelques années, les propulsant parmi les familles sorcières les plus aisées du pays. Leurs secrets sont bien gardés et évoluent sans cesse grâce à leur implication dans la recherche magique, et se transmettent de génération en génération, avec une seule directive: ne pas ébruiter les subtilités de leur artisanat.

Pour les Richmond, la sorcellerie aurait du rester un secret. En tant que sorciers américains, ils n'ont pas vraiment apprécié la Levée du Voile et la considèrent comme un crime, une infamie. En Amérique, les procès de Salem et les chasses aux sorcières secouent encore les coeurs des sorciers. Ils perçoivent la réunion des deux mondes comme un danger, et considèrent l'entente fragile comme une passade. Cela ne peut durer. Ils soutiennent les puristes sorciers tant sur le plan financier que sur le plan pratique, en mettant à la disposition de l'organisation les derniers prototypes de leur invention et les membres de leur famille; leur implication dans le combat qui fait rage est surtout politique, dans l'espoir de remettre le Voile en place. Ils craignent que le Secret ne s'évante hors des frontières de l'Angleterre, ce qui serait une véritable catastrophe...

branche 2 : Caesar Richmond (61 ans) et Anemone, née Bright (62 ans)
> place libre (39 ans).
> Celeste Wheeler, née Richmond (35 ans/scénario libre).
Mère de Bram Wheeler (5 ans)
> place libre (32 ans).

branche 1 : Caïus Richmond(75 ans)
> Branche restée aux USA
famille romanov
En plus d'être pur, le sang des Romanov est impérial. Tout droit venue de Russie, l'histoire de cette dynastie est tristement célèbre. Tenant autrefois les reines du pays, c'est une famille toute entière qui perdit la vie une nuit de juillet 1918. Alors que l'on parlait d'un assassinat commis par les bolcheviks, la version sorcière révèle une toute autre dimension. C'est vers la fin du XVIIème siècle que des rumeurs sur la famille impériale firent surface, lancée par un jeune serviteur qui vit d'étranges faits se dérouler au château. Dans l'ombre, cette folle histoire prit une ampleur beaucoup plus importante, créant alors un véritable mouvement dans cette Russie qui semblait être épargnée par les faits de sorcellerie. On ne compte plus le nombre de disparitions étranges ou de morts inexpliquées que compte la dynastie Romanov, cela devenant au fil des années une sorte de tradition morbide. Certains les pensaient maudits et d'autres voyaient en eux de véritables créatures du diable, ne méritant pas de meilleur sort qu'une mort douloureuse pour expier leurs péchés. La légende dit que c'est la jeune sœur de Fédor III qui passa à l'acte la première, lorsqu'elle apprit que son frère était un sorcier alors qu'elle était totalement dépourvue de pouvoirs magiques. L'Ordre de la Flamme (Plamya en russe) prit donc naissance avec cette jeune fille qui s'allia avec les Denissov, famille orthodoxe très influente au sein de l'Eglise. Au fil des générations, l'Ordre se maintint tout en œuvrant dans l'ombre, débarrassant alors la dynastie de ses démons.

Seuls Anastasia et son frère Alexis survécurent au massacre de la villa Ipatiev, sauvés par le cousin de leur père, le Roi Georges V d'Angleterre. Longtemps cachés au reste du monde, les deux enfants poursuivirent leur vie avec un désir de vengeance féroce. Leur nom disparu, il devait en être de même avec les chasseurs Denissov et l'Ordre de la Flamme. Anastasia prit la décision de rester sur sa terre natale, veillant à ce que l'on ne fasse plus jamais de mal aux personnes pourvues de pouvoirs magiques. Quant à Alexis, il reprit la direction du Royaume-Uni quelques années plus tard, s'affichant fièrement auprès de la société anglaise comme le survivant Romanov. Aujourd'hui, ce sentiment de haine reste très fort dans la famille qui veille à ce que chaque nouvelle génération connaisse leur histoire. Avec la réunification des deux mondes et le retour des chasseurs de sorcières sur le vieux continent, il n'est pas étonnant de retrouver les Romanov au sein des puristes sorciers.

branche 1 : Olga Romanova (56 ans) et Walter, née Byrnes (56 ans)
> place libre (33 ans)
> place libre (26 ans)
> place libre (24 ans)

branche 2 : Ivan Romanov (51 ans) et Gladys, née Wright (50 ans)
> place libre (25 ans)
> place libre (22 ans)

branche 3 : Natalia Romanova (48 ans) et Nicolas, née Dolohov (53 ans)
> place libre (24 ans)
famille wheeler
La famille Wheeler reste un véritable secret aux yeux du monde sorcier. Chaque information les concernant disparaît systématiquement dans les jours qui suivent leur révélation et des précisions sur leur passé restent introuvables. Les rares registres relatant encore l'histoire de cette famille sont précieusement conservés dans leur bibliothèque privée. Alors que leur nom n'apparaît ni dans les archives de Poudlard ni de l'hôpital Sainte-Mangouste ou encore du Ministère, seuls les témoins et nombreuses personnes les ayant côtoyés peuvent véritablement attester de leur présence en chacun de ces lieux. Entretenant le mystère autour de leur lignée, les Wheeler en profitent pour se montrer des plus discrets. Tapis dans l'ombre, ils ripostent quand l'occasion est la plus favorable et sont les premiers à disparaître des lieux quand la situation tourne mal. En ce qui concerne leur rôle dans les deux guerres sorcières, personne n'arrive à la situer avec certitude. Des rumeurs se font et se défont alors que les doutes empêchent de se décider sur une seule et unique version. Parfois, on les qualifie comme étant d'anciens membres actifs de l'Ordre du Phénix ayant côtoyé les plus grands noms comme les Potter ou bien Kingsley Shacklebolt, sans que les principaux concernés ne se manifestent pour autant. Beaucoup ne peuvent s'empêcher de croire que tout ce mystère cache une histoire bien plus sombre qu'il n'y paraît, les mettant ainsi en relation avec les grands Mages Noirs des siècles passés. Mais sans preuves, ils ne peuvent rien contre eux.

Les Wheeler n'accordent que très peu d'importance aux rumeurs les concernant. Selon eux, aucun sorcier n'est assez malin ou fou pour découvrir cette vérité cachée depuis tant de générations : ils sont l'une des dernières familles de Maîtres du Temps encore inconnue. Ils devraient pourtant se méfier des Genovesi, dont la bibliothèque renferme des trésors étonnants. Cependant, les sorciers de la jeune génération se lancent dans une entreprise périlleuse risquant de mettre en danger leur couverture : la manipulation temporelle. Organisés de manière à ce que leurs clients ne découvrent jamais leur véritable identité, les Wheeler tiennent à apporter un coup de neuf à leur famille qui a décidé de protéger le retourneur de temps au détriment de tout ce que cet objet avait à leur offrir. Effacer leurs traces indéfiniment n'a rien d'intéressant et il est grand temps d'accélérer le rythme. Les Wheeler ne veulent pas d’un monde où ils côtoient les moldus, qu’ils considèrent toujours comme des êtres inférieurs aux sorciers. Seuls les dirigeants Carrow savent l’appartenance des Wheeler au mouvement puriste sorcier et même si leurs apparitions restent très limitées, leurs conseils sont toujours avisés.

branche 1 : Arthur Wheeler (70 ans) et Amelia, née O'Keeffe (65 ans)
> place libre (40 ans)
> place libre (38 ans)
> place libre (34 ans)
> place libre (31 ans)

branche 2 : Desmond Wheeler (64 ans) et Adela, née Beaufort (61 ans)
> Daphne I Wheeler (morte née)
> Edric Wheer (37 ans/pris)
Père d'Elsie Vargas (7 ans) et Bram Wheeler (5 ans)
> Daphne Wheeler (35 ans/scénario libre)
famille zabini
Le nom des Zabini a été traîné dans la boue suite à la victoire de mai 1998, comme un grand nombre de familles partisanes du Mage Noir. Alors qu’une génération entière se retrouve enfermée à Azkaban, c’est dans l’incompréhension la plus totale que les plus jeunes subissent les erreurs de leurs parents. Inscrits sur la liste noire du Bureau de Surveillance, les Zabini se voient refuser chaque demande d’autorisation de sortie de territoire, condamnés à traîner ce lourd passé derrière eux. Si Blaise Zabini a échappé à l’emprisonnement à vie du fait de son jeune âge, considéré comme influençable, ce n’est pas sans séquelles. Elevé avec ses cousins par ses grands-parents, ils eurent une vie bien différente de celle des héros de guerre et ce qui semblait être une victoire pour beaucoup était en réalité leur plus grand malheur. C’est leur alliance avec les Carrow et les Romanov autour d’une cause commune qui leur permet de se maintenir à flot. Les Zabini et Carrow font alors un retour remarqué sur le devant de la scène, en s’imposant dans un milieu politique en pleine évolution suite à la Réunification de 2018. Ce n’est que quelques années plus tard, en 2022, que l’implication de Cassandre Zabini dans les affaires familiales, et donc des puristes sorciers, s’accroît. Le meurtre de sa fille Lilia par le camp adverse ravive au sein de cette famille trop longtemps humiliée un sentiment de vengeance jusque-là inassouvi. Volonté Edwin Carrow adhère, celle de faire entendre leur voix en ayant recourt à des méthodes beaucoup moins pacifiques. Jusque l’été dernier, la cohésion qui régnait dans l’organisation puriste sorcière représentait leur principal atout mais la disparition tragique d’Edwin et de sa famille finit par bouleverser ces nombreux plans qui n’attendaient qu’à être exécutés. Dans le viseur des Zabini se trouve alors un jeune sorcier à l’ambition presque aussi démesurée que la leur, Marius Carrow, dont l’autoproclamation en tant que leader du mouvement ne plaît guère. C’est une révolution qui se crée doucement, habilement menée par Cassandre, prête à renverser Carrow pour enfin se rendre justice.

branche 1 : Blaise Zabini (48 ans) et Daphne Greengrass (48 ans)
> place libre (22 ans/scénario libre)
> place libre (18 ans)

branche 2 : Cassandre Zabini (32 ans/prédéfini libre) et Clay Brown (35 ans)
> Lilia Zabini (décédée à 3 ans)

branche 3 : Louis Zabini (30 ans)
Il existe d'autres familles adhérant à l'idéologie puriste sorcière comme les suivantes :
> Archer
> Wainwright
> Bleeker

Une fois le critère du camp pris en compte, il vous est possible de créer ces familles en respectant les consignes décrites dans le sujet créér un arbre généalogique.
ashes to dust


Dernière édition par Ashes to Dust le Jeu 31 Mai - 23:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarkesttimes.forumactif.org
avatar
A D M I N I S T R A T R I C E
DATE D'ARRIVEE : 12/06/2015
MESSAGES : 160

ashes to dust

MessageSujet: Re: 03. Les grandes familles    Ven 11 Aoû - 15:41

Grandes familles de 2028
– partie 3, l'alliance –

L'Alliance est une organisation hétéroclite dont les membres sont issus de tous horizons confondus. Cependant, quelques familles détiennent une certaine importance, du fait de leur implication plus importante, de leur soutien sans faille à l'idéologie de l'association.
famille boehmitz
L’arrivée des Boehmitz sur le territoire britannique remonte à la seconde guerre mondiale. Famille d’artistes, parmi eux se trouvent des peintres, écrivains ou encore comédiens. A la tête d’une troupe de théâtre, ces derniers profitèrent de leurs nombreuses représentations à travers le pays pour participer à l’effort de guerre. Si pour le gouvernement allemand, ils n’étaient que de vulgaires pions dans le système de propagande du Troisième Reich, la réalité était toute autre. Ils réussirent au fil de leurs voyages à atteindre la Résistance allemande, qui les mit rapidement en contact avec celles française et britannique. Les costumes utilisés à de nombreuses reprises leurs permirent de cacher et évacuer des personnes recherchées ou encore d’offrir un transport à des membres de la Résistance. Ce n’est que lorsque la mascarade fut découverte qu’ils prirent la fuite à leur tour pour ensuite s’installer au Royaume-Uni une fois la guerre terminée. Les derniers rescapés Boehmitz investirent toutes leurs économies dans un cinéma laissé à l’abandon, qu’ils firent tourner jusqu’au début des années 2000, dépassés par des technologies de plus en plus innovantes alors qu’ils souhaitaient conserver le côté historique du bâtiment. Lors de la Réunification, la découverte des horreurs subies par la communauté magique et l’élan de solidarité provoqué par Arthur Weasley suscita l’intérêt de Gustav Boehmitz, touché par les idées du sorcier qui lui rappelaient celles de ses grands-parents. En offrant à l’Alliance les locaux de leur cinéma situé à Camden, les Boehmitz ne voient pas en ce geste un investissement fructueux mais plutôt l’envie de s’impliquer pleinement dans la vie de l’association en transmettant des valeurs auxquelles ils tiennent. Cette collaboration finit par attirer une communauté non-magique encore méfiante, mais s’ouvrant progressivement au monde sorcier. Encore aujourd’hui, les Boehmitz dirigent avec les Weasley une Alliance dont l’ampleur est grandissante. Les derniers événements de l’année 2027 poussent ces derniers à unir leurs forces alors que l’équilibre instauré suite à la Réunification est grandement menacé. Leur volonté d’agir dans le pacifisme ne les rend pas dupes pour autant, et ils participent activement à l’élaboration d’une organisation nouvelle au sein de l’Alliance pour se parer à toute éventualité.

branche 1 : Franz Boehmitz (55 ans) et Louise, née Marshall (55 ans)
> place libre (30 ans)
> place libre (28 ans)
> place libre (25 ans)

branche 2 : Elisa, née Boehmitz (50 ans) et William Archer (50 ans)
> place libre (Archer) (22 ans)
> place libre (Archer) (20 ans)

branche 3 : Aria, née Boehmitz (48 ans) et Blake Woodward (48 ans)
> place libre (Woodward) (25 ans)
> place libre (Woodward) (23 ans)
> place libre (Woodward) (20 ans)
> place libre (Woodward) (18 ans)
famille genovesi
Les Genovesi sont des hommes de savoir. Il semblerait qu'ils soient les descendants directs du célèbre Léonard de Vinci comme l'attestent certains vieux manuscrits. C'est à cette époque que le fils unique de la noble maison Genovesi, Ernesto, fut envoyé auprès de cette figure de l'histoire pour devenir son apprenti. Malgré des enseignements très variés, Ernesto choisit rapidement de se spécialiser dans l'astronomie, l'arithmancie ainsi que la divination pour ensuite transmettre ses savoirs à sa famille entière. On compte d'ailleurs de nombreux voyants chez ces derniers, au moins un par génération, ce qui explique leurs facilités dans ces domaines. La maison devint d'autant plus célèbre vers le début du XVIIIème siècle, lorsque l'on découvrit que l'Homme au Masque de Fer était Giulio Genovesi. Le jeune sorcier pourvu du don de voyance vit à travers ses rêves une terrible prophétie dans laquelle il voyait Cosme III, Grand-Duc de Toscane perdre la vie sans perpétuer sa lignée. Longtemps préoccupé par sa capacité à concevoir une descendance, ce dernier prit peur et fit enfermer Giulio par mesure de sécurité. Il n'accordait aucun crédit à la voyance mais il espérait contrer cette soit-disant malédiction en le gardant prisonnier dans les cachots. Une croyance disait même que le fer était le seul matériau capable de protéger l'esprit des êtres maléfiques. En lui portant ce masque, Giulio ne serait donc plus dans la capacité d'utiliser son don, ce qui évidemment est totalement faux. Le Grand-Duc venait lui rendre visite tous les ans, à la date où Giulio s'était pour la première fois présenté devant lui, s'attendant chaque fois l'annonce d'une bien meilleure nouvelle. Cependant, cela n'arriva jamais et il finit par se résigner. Au fil des années, le monarque finit par perdre la tête et son entourage décida alors de transférer le prisonnier dans une célèbre prison de France : Bastille.  

Les Genovesi ont toujours été de grands pacifistes ainsi que de fins négociateurs. Humbles, ils mettent à disposition leurs capacités pour améliorer le monde tout en donnant volontiers de leur temps, bien que cela ne soit pas toujours apprécié. On dit que les Genovesi sont pour l'Italie ce que Helga Poufsouffle est pour le Royaume-Uni sorcier, un modèle de modestie et de sagesse. Rejoignant les Weasley, les Genovesi sont aujourd'hui des membres actifs de l'Alliance et prônent la tolérance ainsi que la paix entre les deux mondes. Il n'est pas rare de retrouver dans leurs rangs des professeurs ou de grands écrivains. Certains disent que leur bibliothèque en Italie, renfermant de nombreux secrets et merveilles, fut transférée en Angleterre dans leur nouvelle résidence. Un trésor qui n'a rien à envier à Poudlard.

branche 1 : Agata Genovesi (65 ans) et Leonardo, né Broglio (65 ans)
> place libre (38 ans)
> place libre (34 ans)
> place libre (32 ans)
> place libre (29 ans)

branche 2 : Agnese Genovesi (56 ans) et Nathan, né Dawson (57 ans)
> place libre (32 ans)
> place libre (27 ans)
> place libre (24 ans)

branche 5 : Cesare Genovesi (38 ans) et Thalia Myers (34 ans)
> place non disponible (10 ans)
> place non disponible (6 ans)

branche 4 : Ilaria Genovesi (32 ans)
famille weasley
Tout comme les Potter, le nom des Weasley s’est inscrit dans l’histoire de la magie britannique suite à leur implication lors des deux guerres sorcières. Le rétablissement d’une paix durable ne les a pas pour autant incité à rester inactifs puisque la plupart d’entre eux ont mené des carrières exemplaires. Autrefois considérés comme des traîtres à leur sang, ce gain en popularité n’est pas sans déplaire, mais ces derniers restent modestes et surtout, les pieds sur terre. Beaucoup moins exposés médiatiquement que la famille Potter, ils bénéficient d’une certaine tranquillité dont le survivant ne profite pas et souvent, les questions posées se relatent à Harry. Leur collaboration au Ministère de la Magie et la révolution menée au Bureau des Aurors depuis leurs deux nominations suite à la Victoire font d’Harry et Ronald un duo remarquable. En pleine ascension, le Weasley décide néanmoins de quitter son poste pour soutenir son frère George à la boutique. Ce n’est que lors du mariage de Ronald Weasley avec Hermione Granger en 2002 que la presse se déchaîne. Notoriété dont la jeune mariée profite pour se mettre sur le devant de la scène politique en faisant connaître son association de libération des elfes de maison, victoire qu’elle obtient après une longue bataille en février 2010. Un scandale vient néanmoins secouer cette famille d’apparence tranquille en 2007 lorsque George Weasley prend la fuite vers la France suite à une longue dépression dont il ne voit pas le bout, ne supportant plus la mort de Fred. Il laisse sa femme et ses deux enfants sans nouvelles pendant plusieurs années, mais finit par se manifester en 2015 lorsqu’il apprend le décès de son neveu Hugo, victime de la grande épidémie d’éclabouille.

Arthur Weasley, créateur de l’association l’Alliance, parvient à s’entourer de personnes aux valeurs communes dans le but de venir en aide aux victimes de la guerre. Loin d’imaginer l’ampleur que cette organisation allait prendre, c’est avec une certaine fierté qu’il noue à la Réunification de 2018 des liens forts avec la communauté non-magique. Sa collaboration avec la famille non-magique Boehmitz inspire le respect de la majorité et ces derniers reçoivent le soutien du gouvernement très vite. Lorsque les premiers ratés du sort d’amnésie surviennent, la famille Weasley est pointée du doigt, notamment Hermione, qui en étant maître du temps en ayant à sa possession un retourneur de temps aurait pu sauver quelques vies brisées. Quelques mois suffisent à faire oublier ces incidents par la majorité et de nouveau, leur attention se concentre sur le maintien d’une paix durable entre les deux communautés. Suite aux dernières violences ayant secoué le pays, les Weasley avec les Boehmitz décident de révolutionner progressivement l’organisation de l’Alliance. Si beaucoup imaginent déjà un troisième Ordre du Phénix renaître de ses cendres, les leaders ne s’entourent que de leurs plus fidèles alliés pour former le conseil permanent.

branche 1 : Bill Weasley (58 ans) et fleur delacour-weasley (50 ans)
> Victoire Weasley (28 ans/libre)
> Louis Weasley (25 ans/libre)
> Dominique Weasley (20 ans/libre)

branche 2 : charlie weasley (56 ans) et meghan weasley, née Dawson (55 ans)

branche 3 : percy weasley (52 ans) et audrey weasley (52 ans)
> Molly II Weasley (22 ans/libre)
> Lucy Weasley (20 ans/libre)

branche 4 : george weasley (50 ans/non disponible) et angelina johnson weasley (50 ans)
> Roxanne Weasley (23 ans/libre)
> Fred II Weasley (21 ans/libre)

branche 5 : ronald weasley (48 ans) et hermione granger-weasley (48 ans)
> Rose Weasley (22 ans/prise)
> Hugo Weasley (non disponible, décédé 2015 à l'âge de 9 ans suite à l'épidémie d'éclabouille)

branche 6 : ginevra weasley (47 ans) et harry potter (48 ans)
> voir la famille Potter
famille wraysford
Originaires du Pays de Galle, la famille Wraysford est tout de plus banale. Issus de la classe moyenne, les parents de Richard, Andrew et Mary, sont respectivement chauffeur privé et serveuse dans un restaurant de luxe. Ils n’ont peut-être jamais fait partie de l’aristocratie britannique mais ces derniers ont été habitués à les côtoyer chaque jour. C’est ainsi que Mary insiste sur le fait d’inculquer les bonnes manières à son unique fils, persuadée que son éducation exemplaire parviendra à lui offrir un avenir meilleur. Et c’est ce qui finit par arriver puisqu’encore aujourd’hui, Richard suit avec sérieux les précieuses valeurs de sa mère. L’arrivée à Londres du jeune gallois pour entreprendre une carrière politique se fait remarquer et ce dernier parvient rapidement à gravir les échelons, de par son parcours scolaire exemplaire mais également de sa proximité avec le peuple. Espoir pour tout une génération qui voit en Wraysford l’exemple parfait de la réussite et c’est l’opinion publique qui parvient à le hisser jusqu’au rang de Premier Ministre à trente-huit ans seulement. L’enfant qui autrefois regardait la télévision les étoiles plein les yeux avait réussi à imposer le nom de cette petite famille galloise sans importance, invisible pour beaucoup, dans le rude environnement de la politique. Bien que son mode de vie soit complètement changé désormais, le Premier Ministre tient à rester un homme simple, élevant ses enfants tout en restant humble, leur apprenant que rien n’est jamais acquis. Acteur important de l’Opération Levée du Voile, la Réunification représente pour les Wraysford une véritable fierté. Que ce soit son épouse ou leurs enfants, chacun s’est positionné officiellement du côté de l’Alliance et adhèrent activement à la défense d’une paix durable entre les deux communautés. La nouvelle génération Wraysford espère d’ailleurs un jour voir les portes de Poudlard s’ouvrir à tous, admettant tout de même que l’intégration récente d’un professeur non-magique est une avancée remarquable. Pour le moment, seul Richard Wraysford est un membre permanent de l’organisation, étant le seul à avoir été contacté par les leaders Weasley et Boehmitz. Compter parmi eux un homme d’une telle envergure n’est pas uniquement une victoire contre les camps adverses, mais surtout une chance d’avoir des yeux partout dans le Royaume-Uni.

branche 1 : Richard Wraysford (53 ans/prédéfini libre) et Susan, née Waters (52 ans)
> place libre (25 ans)
> place libre (23 ans)
> place libre (20 ans)
> place libre (18 ans)
Il existe d'autres familles adhérant à l'idéologie puriste sorcière comme les suivantes :
> Lovegood/Scamander (naturalistes)
> Chang
> Thomas

Une fois le critère du camp pris en compte, il vous est possible de créer ces familles en respectant les consignes décrites dans le sujet créér un arbre généalogique.
ashes to dust


Dernière édition par Ashes to Dust le Ven 8 Juin - 1:13, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarkesttimes.forumactif.org
avatar
A D M I N I S T R A T R I C E
DATE D'ARRIVEE : 12/06/2015
MESSAGES : 160

ashes to dust

MessageSujet: Re: 03. Les grandes familles    Ven 11 Aoû - 15:41

Grandes familles de 2028
– partie 4, les neutres –

Tandis qu'un grand nombre de familles ont déjà choisi leur camp, il reste encore quelques indécis. La plupart ne veulent pas se précipiter afin de prendre le meilleur choix alors que d'autres tiennent tout simplement à se tenir loin de toutes ces tensions. Ils ne veulent pas de nouvelle guerre, et ne s'y engageront encore moins.
famille carlson
Sophie (sorcière) et Peter (non-magique) Carlson ont comme beaucoup de familles été sérieusement impactés par la deuxième guerre des sorciers. Heureux parents de deux enfants, âgés de quinze et douze ans, ces derniers perdent la vie suite à la fameuse bataille de Poudlard. Lors de la reconstruction de la ville, le couple décide de ne pas laisser la haine les consumer et finit par fonder une association venant en aide aux orphelins de guerre, qu'ils soient sorciers ou non-magiques. Rapidement, l'association perçoit des aides du Ministère de la Magie pour s'étendre en un véritable orphelinat. Les Carlson ont peut-être perdu deux enfants, mais ils ont gagné l'amour de centaines d'autres jusqu'à en adopter plusieurs. Sept d'entre eux les rejoignent pour ainsi porter officiellement leur nom. Suite à leurs actions, de nombreux foyers finissent par suivre leur exemple en offrant une meilleure vie à ceux dont l'enfance a été brisée bien trop tôt. Les Carlson ne prennent leur retraite qu'en 2016, lorsque le dernier "enfant" de l'orphelinat ne trouva une famille. Aujourd'hui devenus adultes, beaucoup d'entre eux n'hésitent pas à manifester leurs remerciements et estiment appartenir à une grande et unique famille : les enfants miraculés des Carlson. Avec les tensions qui ne cessent de s'accroître, ils ne prennent pas de position officielle. Ils espèrent simplement que le Royaume-Uni parviendra à maintenir la paix, aussi fragile soit-elle.

branche principale : Sophie (65 ans) et Peter (65 ans)
> place libre (45 ans/sorcier)
> place libre (41 ans/non-magique)
> place libre (36 ans/non-magique)
> place libre (35 ans/sorcier)
> place libre (32 ans/sorcier)
> place libre (30 ans/non-magique)
> place libre (26 ans/sorcier)

Les enfants miraculés des Carlson :
> places illimitées
famille dawkins
Grand nom dans le milieu scientifique britannique, la famille Dawkins est l'une des premières à avoir collaboré avec le Conseil du Nouveau-Monde suite à la réunification en intégrant la Division des Sciences et Technologies. Le Comité de réduction de l'impact environnemental gagne en importance sous leur direction, en révolutionnant d'anciennes structures jugées beaucoup trop polluantes comme le métro londonien. C'est également à eux que l'on doit la théorie de l'accumulation des particules magiques. Rob Dawkins, jeune chercheur en physique des particules, remarque lors de ses contrôles hebdomadaires une forte accumulation d'éléments jusque-là indétectables par les outils non-magiques. Ce dernier décide alors de mettre en place des contrôles quotidiens, attestant que les particules magiques se révélaient être beaucoup trop dangereuses pour le maintien de l'équilibre physique. Si de nombreux scientifiques, aussi bien non-magiques que sorciers, se sont joints à sa cause, l'utilisation de la magie est devenue beaucoup trop ancrée dans les mœurs pour risquer de les bousculer une nouvelle fois. Leurs détracteurs sont également nombreux et les menaces ne cessent de s'accroître : on les accuse de vouloir freiner l'évolution de leur société. Les lettres de menace se multiplient tout comme les sortilèges maléfiques lancés à leur encontre, si bien que le Conseil du Nouveau-Monde a décidé de mettre les membres de la famille Dawkins sous protection judiciaire.

branche 1 : John Dawkins (55 ans) et Maria Brown (55 ans)
> place libre (30 ans)
> place libre (25 ans)
> place libre (25 ans)

branche 2 : Rob Dawkins (35 ans)

branche 3 : Ines Dawkins (28 ans)
famille debrieux
La famille Debrieux fait probablement partie de celles ayant su tirer profit au mieux de la Réunification. Simples petits agents immobiliers dans le Londres sorcier, ils décident de rendre la magie plus accessible à la population non-magique tout en s'enrichissant considérablement au passage. Les loyers de la capitale britannique étant assez élevés, ils proposent d'acquérir des appartements ou maisons de surface habitable officielle petite voire moyenne pour ensuite y ajouter des extensions via la magie. Autorisée par le Conseil du Nouveau-Monde, cette pratique se réduit cependant à une limite bien définie : celle de ne pas ajouter au logement plus de la moitié de sa superficie totale. Selon les experts, en abuser mettrait à mal l'équilibre entre la magie et la physique, provoquant alors de lourds dégâts comme des explosions d'énergie dues à l'incapacité d'un logement à tout concentrer ou des écroulements sous un poids beaucoup plus lourd que prévu. Les Debrieux ont donc été les premiers à proposer cette option légale au niveau de la rive sud de Londres mais aussi les pionniers dans les agrandissements faramineux. Contre une belle somme d'argent, il est possible d'acheter leur silence et de laisser libre court à son imagination. Leur business s'étend rapidement et gagne même la rive nord de la ville, qui semblait jusque-là beaucoup plus réservée face à la magie. Neutres face aux conflits opposant les sorciers et les non-magiques, ils tiennent à garder leur clientèle dans les deux communautés.

branche 1 : Hélène Debrieux (67 ans) et Paul Lemoine (65 ans)
> place libre (42 ans)
> place libre (40 ans)
> place libre (36 ans)

branche 2 : Marc Debrieux (50 ans) et Alice, née Dubois (47 ans)
> place libre (25 ans)
> place libre (23 ans)
> place libre (20 ans)

branche 3 : Chloe Debrieux (29 ans)
famille dursley
La famille Dursley est une famille non-magique banale, dont le quotidien s'est vu chamboulé avec l'arrivée du jeune Harry Potter. Ayant longtemps cherché à repousser la magie, c'était sans compter sur la guerre déclarée chez les sorciers qui finit par les faire fuir dans un coin plus calme du Royaume-Uni. Si l'oncle Vernon et la tante Petunia ont définitivement posé leurs valises dans un petit village du Pays de Galles, Dudley a fini par revenir à Londres une fois la situation calmée. Ce dernier a su se faire discret et prit même la direction des bancs de l'université pour étudier la littérature et en ressortir diplômé quelques années plus tard. Lors de sa vie estudiantine, il se découvre une véritable passion pour l'écriture et finit par réaliser que ce qui semblait être le plus grand malheur des Dursley était en réalité une bénédiction. La magie l'appelle, l'inspire et ne cesse d'alimenter son imagination. Pendant de nombreuses années, le Ministère de la Magie accompagné de ses meilleurs oubliators ont fait en sorte que le roman de Dudley Dursley, très largement inspiré de leur communauté, ne soit jamais publié. Jusqu'à ce que la Réunification ne soit déclarée et que le Conseil du Nouveau-Monde voit en cet auteur une opportunité non négligeable. Les protections instaurées aux frontières sont très strictes et les souvenirs de nombreux voyageurs concernant un monde magique sont effacés en quittant le pays. Souvent, quelques brèches persistent et sont finalement associées à un film fantastique vu récemment ou à un livre. Vendu à travers tout le Royaume-Uni, "Les dessous ensorcelés de Londres" est un réel succès, même à l'étranger. Cependant, les avis restent partagés les concernant, pour certains les Dursley ne sont que de viles opportunistes alors que pour d'autres, ils font simplement partie de l'engrenage.

branche 1 : Dudley Dursley (48 ans) et Rita, née Wight (47 ans)
> place libre (21 ans)
> place libre (18 ans)
famille longbottom
Tout a commencé avec Neville Longbottom et sa passion pour la botanique. Suite à quelques années de formation et diverses expéditions à travers le monde, le jeune sorcier s'installe définitivement à Pré-au-Lard avec son épouse, Hannah Abbott. Alors qu'il devient le plus jeune professeur de botanique de l'histoire de Poudlard, il décide de monter en parallèle sa propre entreprise : ses voyages lui ont permis d'apporter dans ses valises de nombreuses variétés végétales et l'idée de les rendre plus accessible dans un pays comme le Royaume-Uni s'avérait être très utile. Non loin de l'école de sorcellerie, les serres Longbottom s'étendent rapidement pour devenir un véritable pôle de recherche. Beaucoup de potionnistes trouvent leurs ingrédients uniquement chez eux, les prix étant plus qu'avantageux. Leur collaboration avec l'hôpital Sainte-Mangouste a même permis de faciliter l'accès aux traitements par potions à toute la communauté sorcière. En concurrence avec l'Anderson Corporation, les serres Longbottom aimeraient pourtant négocier une alliance entre leurs deux structures pour permettre une avancée considérable dans la recherche médicale et médicomagique, sans réussir à trouver un terrain d'entente.

branche 1 : Neville Longbottom (48 ans) et Hannah Abbot (48 ans)
> place libre (24 ans)
> place libre (22 ans)
> place libre (19 ans)
famille malfoy

Les membres de la famille Malfoy doivent leur salut au revirement de situation survenu à la bataille de Poudlard. En plus d’avoir sauvé la vie du célèbre Harry Potter en confirmant sa mort auprès de Lord Voldemort, Narcissa trahit les mangemorts et renonce à se battre, rapidement rejoint par Lucius. Animée par l’amour qu’elle éprouve pour son fils unique, Narcissa assure sans véritablement se rendre compte à ce moment-là leur avenir au sein du monde magique. Lors des Procès Graciant de l’Ordre, c’est le survivant en personne qui vient témoigner pour Narcissa, offrant au reste de sa famille la liberté. De ce fait, les Malfoy évitent d’être placés sous le contrôle du Bureau de Surveillance et adoptent un style de vie plus discret dans ce monde où leur nom n’est plus synonyme de pouvoir et privilège. Le mariage de Draco avec Astoria Greengrass aurait dû ravir ses parents, mais leur idéologie s’éloignant de celle des puristes sorciers rend les réunions familiales tendues. Contrairement à l’enfance qu’il a vécue, Draco tient à ce que Scorpius évolue dans un monde plus tolérant, où la valeur du sang ne définit pas un sorcier. Leur fortune intacte, les Malfoy peuvent se permettre de vivre sans vraiment avoir besoin de travailler. Draco concentre son attention sur la recherche magique, dans le domaine de l’alchimie plus précisément. Il finit même par publier quelques manuscrits sur ses découvertes, à des fins pédagogiques et non pas pour s’enrichir.

branche 1 : Draco Malfoy (48 ans) et Astoria Greengrass (46 ans)
> Scorpius Malfoy (22 ans/scénario pris)
famille miyazawa
Originaire du Japon, la famille Miyazawa a longtemps été connue comme étant de riches marchands. Voguant entre l’Asie et l’Europe, ils portaient dans leurs bagages les pierres les plus précieuses ainsi que des tissus nobles tant recherchés par les royaumes d’Europe. Ils s’installent définitivement au Royaume-Uni pendant la Révolution Industrielle, devenant alors des pionniers dans l’industrie du textile. Si leurs produits sont très appréciés par la communauté non-magique de l’époque, c’est une petite boutique sorcière tout juste installée sur le Chemin de Traverse qui les introduits au grand public : Tissard et Brodette. Cependant, leur nom s’est inscrit dans l’histoire pour un tout autre fait, une légende oubliée de tous : la pierre philosophale. A l’origine en possession des Miyazawa, il est dit qu’un jeune sorcier en quête de gloire, Nicolas Flamel, déroba la pierre pour élaborer la sienne, sans pour autant savoir qu’il ne s’agissait que d’un fragment. La légende dit que celle-ci fut fragmentée en sept morceaux, chacun portés par un membre de la famille Miyazawa dans le but de protéger leur héritage. Sous forme de collier la plupart du temps, la pierre sert également d’essence de magie ce qui permet alors d’en user sans avoir besoin de baguette magique. Pratique courante dans les pays asiatiques, les sorciers préfèrent de loin ensorceler un objet discret plutôt que de s’encombrer d’un bout de bois. L’énergie portée par une telle pierre confère des propriétés étonnantes, que l’alchimiste finit par découvrir une fois de retour à son atelier en France, perdu dans la forêt de Brocéliande : il éloigne les maladies, apporte richesse, fertilité et prend alors le nom d’élixir de longue vie. Aujourd’hui, les Miyazawa se tiennent loin de toute polémique, préférant de loin préserver leur héritage plutôt que de s’engager dans des combats inutiles. Ils gardent cependant un œil observateur sur les faits et ne s’engageront que si l’un d’entre eux se retrouve en danger.

branche 1 : Genzo Miyazawa (52 ans) et Eika, née Kojima (52 ans)
> Suzume Miyazawa (28 ans/prédéfini libre)
> place libre (26 ans)
> place libre (20 ans)

branche 2 : Hama Miyazawa (48 ans) et Myles Branson (48 ans)
> place libre (21 ans)
> place libre (18 ans)

branche 3 : Temari Miyazawa (42 ans) et Yukine, né Imai (45 ans)
> place libre (19 ans)
> place libre (17 ans)

branche 4 : Riena Miyazawa (35 ans)
famille potter
Longtemps considérés comme des héros, la famille Potter est devenue un emblème du Royaume-Uni sorcier. Si la carrière d'Harry Potter au Ministère de la Magie a été exemplaire, celle de sa femme Ginny, en tant que joueuse de quidditch l'est tout autant. Une célébrité que Harry arrive bien à gérer, habitué à être au centre de l'attention depuis la découverte du monde magique, mais beaucoup moins pour ses enfants, et en particulier le jeune Albus. Avec les tensions naissantes, la famille Potter tente de rester neutre, menée par un Harry qui ne veut pas revivre les horreurs d'une nouvelle guerre. Position souvent sujette à quelques discordes au sein du couple, Ginny étant tiraillée entre son mari et les Weasley qui dirigent l'alliance. Le décès de James le printemps dernier (2028) ne fait qu'envenimer la situation, ces derniers voulant conserver cette image unie alors qu'en réalité, la famille est au bord de l'implosion. Beaucoup imaginent déjà le célèbre couple divorcer, alimentant rumeurs et bruits de couloir, alors que d'autres sont convaincus que Potter devrait démissionner de son poste de directeur du département de justice magique. Leur réputation se ternit un peu plus chaque jour du fait de cette non-implication et l'héros de guerre d'autrefois se retrouve au coeur d'un scandale grandissant.

branche 1 : Harry Potter (48 ans) et Ginevra, née Weasley (47 ans)
> James Potter (23 ans/décédé en 2028)
> Albus Potter (22 ans/pris)
> Lily Potter (20 ans/prise)
famille pritchett
Si leur nom ne s'inscrit pas parmi les illustres familles s'étant battues lors de la deuxième guerre des sorciers, leur implication dans celle-ci n'est pas pour autant moindre. Localisés à Glasgow en Ecosse, les Pritchett ont profité de leur éloignement de Londres pour aider l'Ordre du Phénix à évacuer de nombreuses sorciers né-moldus en direction de l'Irlande. L'oncle de Ramsey, Edward, a d'ailleurs perdu la vie lors d'une opération de nuit sur l'île d'Arran, révélant malencontreusement aux Mangemorts les activités illégales des Pritchett. Privés de leurs nombreux biens, ces derniers ont dû fuir leur Ecosse natale pour rejoindre l'un des campements de l'Ordre, avant de participer à la décisive Bataille de Poudlard. Après sa sortie de l'école de sorcellerie, Ramsey reçoit de la part de son père un retourneur de temps, objet rare et récompense inestimable. Ce dernier ne lui a jamais révélé la manière dont il l'a obtenu mais le jeune homme n'avait que faire de ses explications : il pensait déjà à tout ce qu'il pourrait accomplir avec pour enfin rejoindre les hautes sphères de la société. Les valeurs nobles défendues par ses parents semblent bien loin désormais et Ramsey ne pense qu'à ses propres intérêts. Avec le décès de son père, plus personne hormis lui ne sait l'existence d'un troisième retourneur de temps. Aujourd'hui, leur nom n'appartient plus à un passé oublié et leur famille est connue de tous. Ramsey prône la neutralité, du fait de son poste de Ministre de la Magie mais en réalité, la loyauté des Pritchett va envers le plus offrant.

branche 1 : Remi Pritchett (60 ans) et Thalia, née Payne (58 ans)
> place libre (30 ans)
> place libre (27 ans)
> place libre (25 ans)

branche 2 : ramsey pritchett (46 ans) et Alicia Flemming (35 ans)
> place libre (23 ans, né de la première union de Ramsey)
> place libre (7 ans/non jouable)
famille ramesh
D'origine indienne, les Ramesh sont les cousins non-magiques des sorciers Patil. Leurs connaissances sur les sociétés sorcière et non-magique leur ont permis d'introduire la télévision dans une communauté où la technologie était quasi-inexistante. Un peu d'audace et un bon sens des affaires suffisent pour faire d'eux des figures importantes du petit écran. Ils sont notamment à l'origine de nombreux programmes comme Upside Down, l'émission où un sorcier et un non-magique échangent leur vie pendant un mois ou encore le renouveau de certaines comme Top Chef et The Voice qui acceptent désormais des candidats sorciers, l'occasion de découvrir de nouvelles spécialités culinaires tout en écoutant des chansons d'un genre nouveau. Des rumeurs disent d'ailleurs qu'une série télévisée abordant l'histoire de la magie produite par la BBC est en préparation. Rumeurs confirmées dans le célèbre Show d'Arun Ramesh en janvier 2018. Les informations sont dévoilées au compte-goutte sur le site officiel de la chaîne télévisée et laissent supposer que le cinéaste sorcier Finn Wyers, à l'origine de "La chute du Mage Noir", travaillerait sur le scénario de plusieurs épisodes, tous indépendants les uns des autres. Les Ramesh soutiennent également de nombreuses associations caritatives, telles que la recherche médicomagique, la lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales ou encore la promotion d'un monde en paix. Ces derniers ne se sont pourtant jamais positionnés quant aux horreurs ayant secoué le Royaume-Uni et tiennent à rester dans la neutralité.

branche 1 : Ganesh Ramesh (65 ans) et Jaya, née Laghari (66 ans)
> place libre (36 ans)
> place libre (34 ans)
> Arun Ramesh (30 ans/prédéfini libre)

branche 2 : Payal Ramesh (60 ans) et Kunwar, né Chada (60 ans)
> place libre (35 ans)
> place libre (30 ans)
> place libre (26 ans)
> place libre (23 ans)

branche 3 : Indira Ramesh (48 ans) et Kumar Parekh (48 ans)
> place libre (24 ans)
> place libre (19 ans)
famille Selwyn
Les Selwyn n'ont plus rien de magique que leur nom. Lors de la deuxième guerre des sorciers, l'importance de la pureté du sang ont poussé ces derniers à cacher trois de ses membres en lieu sûr suite à leur condition de cracmol. Si la majorité des Selwyn s'étant battus durant la guerre sont décédés, la branche principale survivante n'a généré que des cracmols depuis. Personne ne sait véritablement pourquoi la magie a quitté le sang de ces sorciers autrefois au nom si prestigieux. Comme les Malfoy, aucun Selwyn ne s'est retrouvé enfermé à Azkaban suite aux Procès graciant de l'Ordre. Décision qui les ont poussé à se cacher du reste de la communauté magique, protégeant leur demeure de nombreux sortilèges afin d'éviter toutes représailles. Beaucoup se plaisent à croire que les Selwyn sont maudits et que leurs âmes sont condamnées à ne jamais trouver la paix. Et pour d'autres, ils représentent un objet de fascination inavoué : les puristes moldus s'intéressent de près à leur cas. Une tentative d'approche minutieusement préparée depuis des mois vise l'obtention d'échantillons sanguins précieux. Leur appartenance à une communauté définie reste d'ailleurs très floue. Leur relation avec le monde magique est maintenant très discutée, mais ils ne se sentent pas non-magiques à part entière du fait de leur histoire. Coincés entre deux sociétés différentes, ils essayent de se faire une place en tirant le meilleur de chacune.

branche 1 : Marla Selwyn (58 ans) et Chris, né Zimran (58 ans)
> place libre (35 ans)
> place libre (28 ans)
> place libre (25 ans)

branche 2 : Thomas Selwyn (56 ans) et June, née Fawley (55 ans)
> place libre (32 ans)
> place libre (29 ans)
> place libre (26 ans)
> place libre (23 ans)

branche 3 : Grace Selwyn (45 ans) et Carl Baumann (49 ans)
> place libre (20 ans)
> place libre (18 ans)
Il existe d'autres familles adhérant à l'idéologie puriste sorcière comme les suivantes :
> Shafiq
> Finnigan
> Patil

Une fois le critère du camp pris en compte, il vous est possible de créer ces familles en respectant les consignes décrites dans le sujet créér un arbre généalogique.
ashes to dust
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarkesttimes.forumactif.org
Contenu sponsorisé


ashes to dust

MessageSujet: Re: 03. Les grandes familles    

Revenir en haut Aller en bas
 

03. Les grandes familles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les Grandes Familles romaine
» Descendants des grandes familles sorcières
» Lothíriel de Dol Amroth
» [Famille]Les Grandes Familles de la basse noblesse.
» L'histoire des 3 grandes familles vampires.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◊ ashes to dust :: les secrets du monde nouveau :: les écrits du conseil :: les annexes-