AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 laisse pas le diable danser sur les plate-bandes (délai 12/07)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

ashes to dust

MessageSujet: laisse pas le diable danser sur les plate-bandes (délai 12/07)   Mer 27 Juin - 14:04

Luis Vargas
ne laisse pas le diable danser


– de l'autre côté du miroir –
> pseudo/prénom : january blues/cass > âge : prochainement 19 > pays : france > que penses-tu du forum ? : il est superbe  > crédits : tumblr > bizutage accepté ? : aller pourquoi pas ! > quelque chose à ajouter ? : 2 petites choses : suis-je la seule à avoir un problème avec le codage du PA ? Je ne sais pas s'il beug ou s'il ne s'affiche pas en entier chez moi mais c'est bizarre, je pourrais envoyer un screen si besoin Aussi, est-ce normal que je ne retrouve plus la fiche du forum dans la catégorie Publicités de Bazzart ?
– dossier du conseil –
> nom : vargas. tout droit venu d'espagne, il semble représenter tout ce qu'il est. > prénom : luis. > naissance, nationalité et âge : pur produit espagnol, il est né à madrid au bout milieu de l'été, un vingt-neuf juillet, et il compte aujourd'hui vingt-quatre années derrière lui. > ascendance : non-magique. > scolarité : après avoir eu un parcours primaire et secondaire exemplaire, il a entamé des études d'architecture, et en est ressortie avec son diplôme, haut la main.  > occupation actuelle : architecte, il a récemment ouvert son propre cabinet, à londres. > statut matrimonial : célibataire. il aime pourtant les femmes, mais jamais une dame n'a réussi à percer son cœur de pierre. > inventaire : tout ce qui est possible de trouver dans les réserves de la section offensive des puristes moldus. il est un élément clé, et souvent chargé des pires tâches qui lui ne lui posent aucun problème, la salle des armes est comme une salle de jeux pour lui.  > allégeance : puristes moldus. > particularités : / > avatar : nicolas simoes.

> choses à savoir : charismatique - intelligent - homme à tout faire. chez les puristes moldus, il est souvent celui qui est appelé pour les interventions plus coriaces. il ne manque pas de dévotion à la cause, et il lui est déjà arrivé d'en arriver aux mains ou pire pour dompter certains sorciers. une agressivité qui ne lui vient pas de ses parents, mais qui a toujours sommeillé en lui. pourtant, il n'a jamais été très bagarreur. mais employer la force ne lui fait pas peur. - malin, rusé - très protecteur envers sa sœur, même s'il ne l'assume pas vraiment - bon orateur, bon négociateur - cœur de pierre - l'amour ne lui fait pas peur (peu de choses lui font peur, en réalité), mais c'est un sentiment qui lui semble lointain. - n'a jamais accepté son beau-père, malgré que son père, décédé, ait toujours été extrêmement dur avec lui, et qu'il ne lui ait jamais donné sa chance de faire ses preuves - d'une extrême loyauté envers sa famille - froid, distant - toujours habillé de manière très classe - déstabilisant, magnétique - déteste l'échec - exigeant, envers lui-même et les autres - fier - silencieux - hormis sa soeur qu'il considère comme fragile mais à protéger car elle est comme une partie de lui, il ne tolère pas les faibles dans son entourage - dur, intransigeant - à ses yeux, c'était une terrible erreur de dévoiler l'existence des sorciers aux moldus anglais. s'il lute contre eux, c'est car il les trouve dangereux. qui sait, à tout moment, l'un d'entre eux pourrait prendre le contrôle du monde ? en réalité, il ne supporte pas de se sentir inférieur, car il sait très bien que leur magie est d'une puissance incomparable à toutes leurs armes et équipement. peut-être une pointe de jalousie, également. lui ne pourra jamais se sentir comme le roi du monde - méfiant - vit en angleterre depuis quatre ans, il a suivi sa mère qui s'est entichée d'un anglais.
– quelques gouttes de veritaserum –
> 1. Que pensez-vous de la réunification ? Quels ont été les impacts sur votre vie en général et comment vivez-vous cela au quotidien ? Luis a été mis au courant dans son adolescence de l'existence des sorciers, alors qu'il habitait encore en Espagne, du fait de son nom de famille très influent dans le pays. On lui a toujours répété que les sorciers étaient des êtres dangereux, il a fini par le croire. A ses yeux, c'est une erreur d'avoir révélé leur existence. Cela pourrait favoriser les rapports de force, et c'est pour cela qu'il lute contre les sorciers.
> 2. Depuis quelques temps, les tensions entre des groupes extrémistes ne cessent d'augmenter. Selon vous, est-ce que les dirigeants du Nouveau Monde gèrent assez bien la situation ? Luis se fiche des dirigeants. Ils ont fait l'erreur de révéler l'existence des sorciers, aujourd'hui c'est à eux, les puristes moldus, de la réparer. Il voit cela comme le début d'une guerre, et si le gouvernement de ce pseudo Nouveau Monde s'en mêle, avec ou contre lui, il n'hésitera pas à leur réserver le même sort qu'à certains sorciers passé sous ses coups...
> 3. Des doutes quant au futur de chacun sont remis en cause, comment voyez-vous l'avenir ? Êtes-vous plutôt craintifs ou confiants ? Luis n'est pas du genre à sous-estimer ses adverses. Il les sait fort, et c'est pour cela qu'il prend toujours toutes les précautions nécessaires. Menant une double vie avec son cabinet d'architecte, aujourd'hui, Luis ne peut pas savoir ce que l'avenir lui réserve. N'étant pas croyant, il pense que chacun peut façonner son destin. A lui de faire en sorte qu'il soit glorieux et surtout, victorieux.
ashes to dust


Dernière édition par Luis Vargas le Lun 9 Juil - 14:35, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

ashes to dust

MessageSujet: Re: laisse pas le diable danser sur les plate-bandes (délai 12/07)   Mer 27 Juin - 14:04

Insane
– are you insane like me? been in pain like me? –

Les repas de famille se passaient toujours de la même manière. Les Tores étaient des gens particulièrement ambitieux et opportunistes, et avaient un sens de l'héritage très accru. A leurs yeux, l'intelligence, l'honneur et la réussite avaient une connotation héréditaire, et ce n'était pas un simple hasard si tous les membres de la lignée se démarquaient comme d'illustres personnes. Antonio Torres, le père de Luis, était un célèbre homme d'affaire du pays, qui exportait des produits locaux aux quatre coins du monde. Il avait rencontré Elvira pendant leurs études, et à force de provocation et persuasion, il avait fini par l'avoir. C'était pourtant un homme qui aimait la solitude et l'indépendance, qui aimait la fierté qu'il tirait de son travail et principalement du fait qu'il ne devait rien à personne, et qu'il avait réussi grâce à sa force de caractère et à son charisme. Charisme qui semblait être une histoire de famille ; comme une prédisposition chez les Torres. Leurs âmes n'étaient pas banales ; elles avaient quelque chose de terriblement magnétique, presque mystique. Antonio avait un oncle célèbre écrivain, une tante styliste, sa propre sœur était mannequin et son petit frère rêvait de percer dans la formule un. Lui était le seul à s'être tourné vers les affaires ; cependant, il était loin d'être le seul à aimer l'argent. Et au delà du désir profond et de l'amour passionnel, c'était sans grande surprise pour son entourage qu'il s'unit à une Vargas.

- Comment va ta sœur, Luis ? C'était sa grand-mère qui avait pris la parole. De toute la famille, elle avait certainement le plus gros cœur. D'ailleurs, Luis était persuadé que quelques uns n'en possédaient même pas, autour de lui. Les Torres étaient également connus pour être des gens crus, rigides.
En réalité, Ada n'allait pas très bien, mais c'était un sujet que Luis, même à dix ans, n'aimait pas aborder. Elle enchaînait les séjours à l'hôpital, avait une santé défaillante. Parfois, il craignait que sa jumelle ne se réveille pas, alors qu'il se recroquevillait dans son lit, ne parvenant pas à trouver le sommeil et la sachant souffrir à quelques kilomètres de lui. Lui, il aurait aimé pouvoir lui être plus utile. Il allait la voir, tous les jours, quand elle s'absentait longtemps. Même s'il ne le montrait pas beaucoup, il aimait terriblement sa sœur. Il était juste comme ça, pas vraiment fait pour ces choses là. Loin de toute faiblesse, on essayait de lui inculquer qu'un Torres se devait d'être fort, et il avait fini par le croire. Cependant, il n'aimait pas le regard que sa famille portait sur Ada. Le regard que son père portait sur Ada. Comme un bateau à la dérive, un animal abandonné qu'on avait pas vraiment envie d'aider. Un oiseau sans nid. Il savait qu'ils la trouvaient tous faible et indigne de ce nom. Il n'aimait simplement pas l'entendre.
- Ça peut aller. Il annonçait cela en sachant très bien qu'une bronchite lui tiraillait sûrement les poumons à l'heure actuelle. Il sentit le regard de son père se poser sur lui, supérieur, presque indifférent. Il n'arrivait à attirer son attention que lorsqu'ils parlaient d'Ada. Il l'associait à elle, c'était une évidence. Comme si lui aussi avait quelque chose qui clochait, quelque chose de faible et d'inacceptable qui sommeillait en lui, qui ne s'était simplement pas encore réveillé et qui finirait inévitablement par le décevoir, tôt ou tard. Une méfiance qui s'était transformé petit à petit en défiance, et parfois, Luis se demandait si son père l'aimait. A cause d'Ada, il ne lui donnait pas sa chance, il ne lui donnait pas l'occasion de lui prouver que lui aussi, pouvait être un Torres parfait, bien qu'il porte le nom de famille de sa mère. Heureusement, un sourire de sa abuela lui réchauffa le cœur.
Les repas de famille avec les Torres se passaient toujours de la même manière.


Les Vargas avaient toujours eu une importance plus considérable dans sa vie. Luis avait un côté très familial qu'il ne cachait pas ; que ce soit avec les Torres ou les Vargas, sa loyauté se dirigeait envers sa famille uniquement. Elvira était la benjamine d'une fratrie de trois, et était précédé par deux grands frères. Elle avait grandi dans un milieu très masculin, mais avait cependant toujours été une femme féminine et, en belle latino, une excellente danseuse. Une passion qu'elle entretenait depuis sa plus tendre enfance, mais dont elle n'avait pas fait son métier. Elle avait éduqué ses enfants dans l'amour du nom, car Vargas n'était pas simplement un nom ; c'était un empire. Ils avaient toujours eu l'Espagne à leurs pieds. Deux syllabes emblématiques et tout un business qui en découlait. Luis aimait ce côté plus intellectuel qu'il retrouvait chez les Vargas, et qu'il avait compris comme de la ruse et presque du vice au fil des années. Tout naturellement, il s'était dirigé vers des études d'architecture, lui qui avait connu une scolarité exemplaire jusqu'à ses dix-huit ans. L'architecture lui avait paru comme une évidence lorsqu'il s'était intéressé, pendant son adolescence, aux travaux réalisés par ses aînés depuis des siècles déjà. Quelque chose de fort, caché, presque enragé, s'était éveillé en lui et il avait immédiatement su qu'il était destiné à suivre le chemin de ses ancêtres, que ça le mènerait quelque part, qu'il était fait pour ça. Il s'était avéré être bon, très bon même. Un des meilleurs, et encore, même ça, ça ne lui suffisait pas.

Tout avait changé à ses douze ans, à la mort de leur père. Ada n'était même pas à l'hôpital, ce jour-là. Pourtant, il avait toujours bien conduit, très bien même. Il n'avait suffi que d'une fois. Luis avait pleuré, s'était enfermé dans sa chambre, et n'avait pas prononcé un seul mot pendant près de trois jours, pas même à Ada. Il avait l'impression qu'une partie de lui s'était éteinte. Son père ne l'avait peut-être pas beaucoup aimé, bien que peut-être un peu plus qu'Ada, n'empêche qu'il avait fait de lui ce qu'il était, entièrement. Malgré tout, il avait été son meilleur comme son pire modèle. C'était injuste, il n'avait pas eu assez de temps. Lui, pas son père. Il n'avait pas eu assez de temps pour prendre sa revanche sur le jugement, sur la maladie d'Ada. Pas assez eu de temps pour lui prouver qu'il allait devenir quelqu'un, qu'il n'était pas un bon à rien, et que son caryotype, à lui, allait très bien. Pendant un temps, il en avait presque voulu à Ada, pas de la mort, mais de lui avoir volé du temps. Il ne lui en avait jamais parlé, parce qu'il l'aimait quand même trop pour ça. Il lui avait reproché son manque de fierté, d'ambition ; pourquoi elle avait baissé les bras si vite, Ada, pourquoi elle avait pas au moins essayé de rendre cette famille et leur père fiers ? Une fois, il lui avait dit qu'au final, ils avaient peut-être eu raison, et qu'elle ne méritait pas leur sang dans ses veines. Il l'avait aussitôt regretté, comme il regrettait de ne jamais avoir dit 'je t'aime'.

UC
ashes to dust


Dernière édition par Luis Vargas le Jeu 5 Juil - 23:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
P U R I S T E S . S O R C I E R S
DATE D'ARRIVEE : 15/06/2018
MESSAGES : 131
PSEUDO : Pyro/pyrouet
AVATAR & CREDITS : Dane Dehaan/Leïlan/Astra

ÂGE : 27
ASCENDANCE : Sang mêlé
STATUT CIVIL : célibâtard
METIER : Cartographe pour les puristes sorciers / secrétaire au départements des accidents et catastrophes magiques
PARTICULARITE : Animagus : peut se transformer en chien. Aucune race ne ressort particulièrement, c'est un bâtard aux poils mi longs bruns aux reflets blonds, une tête semblable à celle d'un berger allemand, une queue touffue. Il a gardé les mêmes yeux bleus acier que ceux de sa forme humaine.

ashes to dust

MessageSujet: Re: laisse pas le diable danser sur les plate-bandes (délai 12/07)   Mer 27 Juin - 14:21

Salut toi  un Vargas, je sens qu'on va adorer se détester  bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche. Et ce choix d'avatar hâte d'en savoir plus

_________________


Rejoignez la team Puristes Sorciers, la meilleure colonie de vacances du Royaume Uni. Au programme atelier méchoui de moldus, dance hawaïenne tous les vendredis soir au Macumba Club. Mutuelle et prévoyance santé offerte. Cookie de bienvenue


Spoiler:
 


Dernière édition par Fauve Green le Mer 27 Juin - 16:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarkesttimes.forumactif.org/t241-felix-felicis-dane-de
avatar
C I T O Y E N S . N E U T R E S
DATE D'ARRIVEE : 16/06/2018
MESSAGES : 72
PSEUDO : FUMEROLE.
AVATAR & CREDITS : Paul Craddock ((FUMEROLE)).

ÂGE : 22 années à sillonner entre les effervescentes pulpes.
ASCENDANCE : Lactescente pureté qui asphyxie les rutilantes racines parées de ton porcelain derme.
STATUT CIVIL : Le palpitant essoufflé d'une ardente passion qui tourmente ton esprit tandis qu'une cascade capillaire d'un abyssal cendré ensevelit incessamment tes pensées. C'est la tragédie d'un destin pourtant scellé d'estropiantes fiançailles.
METIER : Apprenti botaniste magique vagabondant à travers les serres aux délices floraux lénifiés de tes soins quotidiens, ta passion des fleurs t'embrasant infiniment les entrailles lorsque tu ne t'enlises point au creux de perditions littéraires à travers les cendrées palabres encrant l'immaculé des pages de ces innombrables ouvrages empruntés à la bibliothèque de ta faculté et embrassés de ton étreinte.
PARTICULARITE : Le végétarisme et la tritanopie qui accompagnent ton existence.

ashes to dust

MessageSujet: Re: laisse pas le diable danser sur les plate-bandes (délai 12/07)   Mer 27 Juin - 14:31

Olalala mais quel bel homme et bon choix de famille Bienvenue courage pour la suite

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarkesttimes.forumactif.org/t244-euphoria-scorpius
Invité
Invité

ashes to dust

MessageSujet: Re: laisse pas le diable danser sur les plate-bandes (délai 12/07)   Mer 27 Juin - 16:07

Merci beaucoup à vous deux
Revenir en haut Aller en bas
avatar
A L L I A N C E
DATE D'ARRIVEE : 17/06/2018
MESSAGES : 108
PSEUDO : Leïlan
AVATAR & CREDITS : Louis Hofmann (by Leïlan)

ÂGE : Vingt-deux ans
ASCENDANCE : non-magique, t'es un moldu bien malgré toi, même si t'as toujours rêvé d'avoir ta lettre pour Poudlard toi aussi.
STATUT CIVIL : Seul, plus ou moins. Tu te perds dans des draps qui ne sont pas les tiens et tu t'enfonces dans un mensonge, une chimère qui apaise ton coeur, l'espace d'un instant. Mais ce n'est qu'un doux rêve.

ashes to dust

MessageSujet: Re: laisse pas le diable danser sur les plate-bandes (délai 12/07)   Mer 27 Juin - 17:31

Yeaaah un moldu C'est dingue, c'est  le premier HP où je suis et où les gens aiment jouer les persos non-magiques, c'est dire si ce forum est génial
Sinon, j'aime beaucoup le choix d'avatar Pourquoi je me suis éloigné des puristes moldus déjà ? Wait... ça me revient en fait
Bienvenue parmi nous
J'ai hâte d'en lire plus

_________________
A la lisière de nos rêves,
m'éteindre entre tes lèvres   

   
BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarkesttimes.forumactif.org/t251-brave-enough-enoah
avatar
A D M I N I S T R A T R I C E
DATE D'ARRIVEE : 05/09/2015
MESSAGES : 507
PSEUDO : .crumble/sevde
AVATAR & CREDITS : felicity jones (the riddler)
MULTICOMPTES : olivia grimaldi

ÂGE : trente-cinq ans
ASCENDANCE : non-magique
STATUT CIVIL : mariée à rafael vargas, mère d'une petite fille de neuf ans (elsie vargas)
METIER : enseignant-chercheur à l'ucl, à la tête d'une équipe de recherche en biomagie à l'hôpital sainte-mangouste du nouveau londres
PARTICULARITE : ///

ashes to dust

MessageSujet: Re: laisse pas le diable danser sur les plate-bandes (délai 12/07)   Jeu 28 Juin - 0:35

bienvenue parmi nous la famille + simoes, que de bons choix j'ai hâte d'en savoir plus avec ce que tu nous a présenté dans le profil les non-magiques domineront

concernant la PA, t'es sous quel navigateur? normalement il n'y a aucun problème avec safari et chrome, il me semble que les bugs viennent de firefox (mais je veux bien une capture d'écran pour voir ) et concernant la fiche, je viens seulement de voir que le sujet n'avait pas été déplacé du coup, merci

pour ce qui est de ton petit défi je te propose de poster cinq messages avec des gifs humoristiques sur les sorciers (parodies de harry potter, bûchers) ou bien la manière dont Luis les voit

_________________
we must be killers


gifset
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
A D M I N I S T R A T R I C E
DATE D'ARRIVEE : 25/10/2017
MESSAGES : 122
PSEUDO : amnion/raph
AVATAR & CREDITS : Armie Hammer & odistole.
MULTICOMPTES : Edric Wheeler.

ÂGE : 31 ans (10/09/1998).
ASCENDANCE : Non-magique.
STATUT CIVIL : Célibataire à la mauvaise réputation. Certains parlent même de relations incestueuses avec sa jumelle Ariane.
METIER : Avocat spécialisé dans les affaires qui opposent les sorciers aux non-magiques.
PARTICULARITE : Uc.

ashes to dust

MessageSujet: Re: laisse pas le diable danser sur les plate-bandes (délai 12/07)   Mer 4 Juil - 10:55

UN VARGAS je viendrai te voir pour des liens mon bichon

Bienvenue à la maison j'ai hâte de découvrir ton perso, et puis cette bouille, on est obligés d'être amoureux.
Bon courage pour la rédaction n'hésites pas si tu as des questions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
A D M I N I S T R A T R I C E
DATE D'ARRIVEE : 05/09/2015
MESSAGES : 507
PSEUDO : .crumble/sevde
AVATAR & CREDITS : felicity jones (the riddler)
MULTICOMPTES : olivia grimaldi

ÂGE : trente-cinq ans
ASCENDANCE : non-magique
STATUT CIVIL : mariée à rafael vargas, mère d'une petite fille de neuf ans (elsie vargas)
METIER : enseignant-chercheur à l'ucl, à la tête d'une équipe de recherche en biomagie à l'hôpital sainte-mangouste du nouveau londres
PARTICULARITE : ///

ashes to dust

MessageSujet: Re: laisse pas le diable danser sur les plate-bandes (délai 12/07)   Jeu 5 Juil - 0:03

bonsoir ça fait une semaine qu'on n'a pas de nouvelles, aurais-tu besoin d'un délai?

_________________
we must be killers


gifset
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

ashes to dust

MessageSujet: Re: laisse pas le diable danser sur les plate-bandes (délai 12/07)   Jeu 5 Juil - 19:04

Merci beaucoup à vous tous pour l'accueil, et Andrea, tu avais raison sur Chrome le PA s'affiche parfaitement bien ! Et j'accepte le défi avec plaisir !

Et je suis navrée de prendre autant de temps pour ma fiche, je veux bien un délais si possible. Je suis en pleine rédaction de mon histoire mais j'ai une petite question : si je comprends bien, la 3ème branche des Vargas, écrite "Branche X", est la branche de la fille Vargas avec son époux, ce dernier ayant pris le nom de sa femme ? Est-il possible de considérer ce mari comme un deuxième mariage ? Merci d'avance pour les réponses.


Dernière édition par Luis Vargas le Jeu 5 Juil - 22:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


ashes to dust

MessageSujet: Re: laisse pas le diable danser sur les plate-bandes (délai 12/07)   

Revenir en haut Aller en bas
 

laisse pas le diable danser sur les plate-bandes (délai 12/07)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Intrigue : Bal - Danser en temps de guerre, c’est comme cracher à la gueule du diable.
» Mon diable danse avec ses démons et la sarabande est loin d'être terminée
» Corne du Diable = Psycopathe
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» L'ENFER EST SUR LA TERRE MAIS LE DIABLE EST EN AFRIQUE DU SUD !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◊ ashes to dust :: archives administratives-