AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 how far i'll go (daisy) (délai 22/06)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
A L L I A N C E
DATE D'ARRIVEE : 08/06/2018
MESSAGES : 12
PSEUDO : shakespearette.
AVATAR & CREDITS : natalia dyer (crédit. dragonfly in amber, tumblr)

ÂGE : vingt-trois ans, née le 31 août 2004
ASCENDANCE : sorcière de sang pur
STATUT CIVIL : célibataire
METIER : ingémage à Transhumanic Corp, dans la division prothèse auditive

ashes to dust

MessageSujet: how far i'll go (daisy) (délai 22/06)   Ven 8 Juin - 22:52

Daisy Grimaldi-Rosier
intelligence is the ability to adapt to change


– de l'autre côté du miroir –
> pseudo/prénom : shakespearette/elodie mais tout le monde m'appelle elo. > âge : ça se demande pas, non mais oh ! > pays : france. > que penses-tu du forum ? : qu'il est dégueulasse et que je ne comprends pas ce que je fais ici ! les admins ont l'air tout pourri. ils nous font poireauter super longtemps pour l'ouverture et pour tout. je les déteste avec amour.    > crédits : gif. tumblr & quote. stephen hawking. > bizutage accepté ? : non je refuse ! comment ça vous voulez me bizuter ? je suis contre ! je vous dénoncerai !    > quelque chose à ajouter ? : pain au chocolat ou chocolatine ?
– dossier du ministère –
> nom : Rosier, lourd héritage d'une famille détestée et détruite. de la malédiction qui frappait les porteurs de ce patronyme il ne reste qu'une fine branche, un sang dilué par des gènes étrangers. Grimaldi, la nuance qui tarit le poison de la rose. nom d'une mère forte qui défia le mal à n'importe quel prix. ensemble, Grimaldi-Rosier forme un tout, ce petit bourgeon dans l'arbre généalogique qui permettra peut-être un jour de taire les rumeurs liées à leur famille. > prénom : Daisy, une fleur parmi les fleurs, s'épanouissant tous les jours un peu plus, joyeuse et belle, une lumière dans les moments plus sombres. Margery en hommage à cette grand-mère qu'elle n'a jamais pu connaître, emportée par les guerres et les violences du passé. > naissance, nationalité et âge : 31 août 2004, elle a vu le jour dix minutes avant son frère jumeau et n'hésite pas à le lui rappeler quand il ose s'insurger contre elle ; ainsi elle court sur ses vingt-quatre ans. anglaise de naissance, des gouttes italiennes et françaises coulent dans ses veines. > ascendance : de sang pur, elle n'a jamais accordé d'importance à cette classification. comme sa mère, elle a appris à être tolérante et à rejeter tous les aprioris qui insinueraient que les non-majs sont inférieurs, faibles ou sauvages. > scolarité : après sept ans à Poudlard dans la maison Serdaigle, elle rangea ses robes de sorcière et ses couleurs bleu et argent pour obtenir ses A-levels parmi les non-magiques. elle se spécialise ensuite en biomedical engineering au King's College London en effectuant ses deux dernières années en alternance avec la Transhumagic Corp qui lui permit d'acquérir toutes les connaissances nécessaires en ingémagie. elle est diplômée depuis septembre 2027. > occupation actuelle : ingénieure au sein de la Transhumanic Corp elle travaille avec une équipe de techniciens sur des prothèses auditives alliant technologies non magiques et magiques pour pallier les surdités. > statut matrimonial : officiellement célibataire, elle éprouve des sentiments assez contradictoires pour le non-maj avec qui l'Alliance l'a associée. > inventaire : à l'orée de ses onze ans, à peine quelques heures avant son départ pour Poudlard, Ollivander a mis dans ses mains une fine baguette en bois de noisetier avec une plume de phénix en son sein et mesurant 29,5 centimètres. elle garde également à son poignet, un bracelet orné d'une pierre aux lueurs mouvantes que sa sœur Charlotte lui a remis lors de leur dernier échange en lui disant "si un jour tu as besoin de moi je le saurai et je te protègerai ...". enfin, à son cou, elle garde précieusement une chaîne ornée d'un pendentif en forme de marguerite que lui a offert son frère jumeau à leur dix-septième anniversaire. > allégeance : partageant les idéologies de l'Alliance comme sa mère, elle rejoint dès sa majorité leur rang afin de défendre et maintenir la paix entre les sorciers et les non-majs. après la mort de son premier partenaire lors de l'une de leur mission, elle a été mise en duo avec un non-maj du nom de Henry. > particularités : elle ne possède aucune particularité mise à part celle de réussir à être joyeuse et fraîche en toutes circonstances, en ne dormant que quatre heures par nuit. > avatar : natalia dyer.

> choses à savoir :
tout le monde la surnomme Day + elle partage un lien fusionnel avec son frère Mason + sa meilleure amie est aussi sa cousine Olivia + étant jeune, elle partait souvent en vacances avec son oncle Matteo et sa tante Eirene + son frère et elle passaient beaucoup de temps dans la cabane qui se trouvait dans l'arbre du jardin + elle vit avec Mason dans un loft londonien depuis leur sortie de Poudlard + les relations entre les différents membres de sa famille sont plutôt chaotiques et elle joue l'intermédiaire entre tout le monde + elle est la seule personne qui a encore des contacts réguliers avec sa grande sœur Charlotte + elle a son permis de transplanage + elle pourrait s'enfermer des heures durant dans une bibliothèque pour lire + depuis toute petite, elle adore la pâtisserie + elle joue très bien du piano mais n'en a pas touché un depuis plus de six ans + elle est assez superstitieuse + elle intériorise beaucoup ses émotions
– quelques gouttes de veritaserum –
> 1. Que pensez-vous de la réunification ? Quels ont été les impacts sur votre vie en général et comment vivez-vous cela au quotidien ? Daisy n'avait que quatorze ans lorsque l'annonce d'une réunification entre le monde magique et non-magique avait été faite. Tout cela a ébranlé un bon nombre de personnes ; mais pas elle. Bien sûr, elle avait ses habitudes, elle prenait un grand soin à toujours cacher sa nature de sorcière lorsqu'elle fréquentait de près ou de loin des moldus - pardon, non-maj - mais elle a toujours fait preuve d'une grande adaptabilité aux situations et de beaucoup de tolérance. Elle n'a vu dans cette réunification qu'une manière de plus de satisfaire sa curiosité et de découvrir des choses qu'elle n'aurait peut-être jamais pu découvrir si les deux mondes étaient restés cloisonnés.

> 2. Depuis quelques temps, les tensions entre des groupes extrémistes ne cessent d'augmenter. Selon vous, est-ce que les dirigeants du Nouveau Monde gèrent assez bien la situation ? Avaient-ils raison de réunifier les mondes magique et non-magique ? Peut-être. Avaient-ils de bonnes intentions en le faisant et en réorganisant la direction autour du Conseil du Nouveau monde ? Sans doute. Avaient-ils prévu que les populations se diviseraient d'une telle façon et qu'ils risqueraient une nouvelle guerre ? Probablement. Savent-ils comment gérer la situation ? Non. Chaque jour qui passe est un jour de plus où les populations se divisent, où les familles se déchirent, où les amitiés se brisent, sans que les dirigeants ne sachent quoi faire. Ils essaient - un peu - demandent des conseils, retentent des choses, finissent par fermer les yeux, ils laissent les choses se faire. C'est pour ça que Daisy a décidé de rejoindre l'Alliance, pour contribuer de manière non officielle au maintien de la paix entre les peuples. Elle sait que leurs petits effectifs ne suffiront jamais à empêcher tous les affrontements, mais elle espère qu'ils arriveront à éviter la guerre.

> 3. Des doutes quant au futur de chacun sont remis en cause, comment voyez-vous l'avenir ? Êtes-vous plutôt craintifs ou confiants ? Confiante en apparence pour ne pas paraître effrayée face aux populations qu'elle essaie de protéger, Daisy est en fait plutôt réaliste par rapport à l'avenir. Son travail au sein de l'Alliance lui permet de voir les faces les plus sombres du monde dans lequel elle vit et malheureusement, elle a du mal à imaginer ces prochains jours, ces prochaines semaines, ces prochains mois ou ces prochaines années sans pertes humaines ... Elle a peur pour sa famille, elle a peur pour l'avenir, elle aimerait que les choses soient plus simples et qu'ils voient tous la réunification comme elle la voit.
ashes to dust


Dernière édition par Daisy Rosier le Sam 16 Juin - 22:47, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarkesttimes.forumactif.org/t188-how-far-i-ll-go-daisy
avatar
A L L I A N C E
DATE D'ARRIVEE : 08/06/2018
MESSAGES : 12
PSEUDO : shakespearette.
AVATAR & CREDITS : natalia dyer (crédit. dragonfly in amber, tumblr)

ÂGE : vingt-trois ans, née le 31 août 2004
ASCENDANCE : sorcière de sang pur
STATUT CIVIL : célibataire
METIER : ingémage à Transhumanic Corp, dans la division prothèse auditive

ashes to dust

MessageSujet: Re: how far i'll go (daisy) (délai 22/06)   Ven 8 Juin - 22:53

Only you
– When I'm all alone a million miles away from home, you're still with me, you'll always be  –

(WISE AND LOVING) Sa mère lui avait dit d’attendre devant la porte principale du bâtiment après son cours de piano. Elle tenait la poignée de sa petite sacoche des deux mains et se balançait d’un pied sur l’autre pour faire passer le temps. Patientait-elle depuis deux, vingt ou quarante minutes, elle ne le savait plus vraiment. Après l’école, à la demande de sa mère, elle avait laissé les parents d’une de ses camarades de classe l’accompagner à son cours de piano. Devant son regard soucieux et étonné, sa mère lui avait soufflé qu’elle devait rencontrer la directrice à propos de Mason. Elle avait immédiatement compris. Son frère n’était pas vraiment l’archétype même de l’élève modèle, sage et calme ; en vérité, caractériellement, il était tout le contraire de Daisy. Ils ne se ressemblaient pas vraiment ; ni par le caractère, ni par le physique, et pourtant ils partageaient ce lien fusionnel que seuls des jumeaux connaissaient, un lien essentiel, un lien vital … L’un sans l’autre, ils n’étaient rien. Leurs différences étaient leur force. « Je suis désolée mon cœur, je suis en retard … Tu n’as pas attendu trop longtemps ? Tu es sortie depuis longtemps ? Tu as faim ? Est-ce que …Il est où Mason ? » Elle n’avait pas entendu un seul mot des paroles prononcées par sa mère. Tout ce qu’elle voyait c’était l’absence, l’absence de Mason ; lui qui accompagnait toujours leur mère pour venir la chercher à son cours de piano, lui qui sautillait dans tous les sens en l’attrapant par les épaules, lui et son sourire malicieux, lui et leurs échanges de regard silencieux … « Il … Il a été puni. » Elle attrapa la main que lui tendait sa mère et commença à marcher lentement à ses côtés. « Il a fait quoi ? Pourquoi tu l’as puni ? » Elles s’arrêtèrent et Anna se mit à son niveau. « Day, ma chérie, ton frère s’est fait exclure de l’école parce qu’il s’est encore battu. Ton père a jugé qu’il devait être puni. » Sa mère repoussa derrière son oreille, une des boucles qui avait glissé devant ses yeux. Sa petite tête d’enfant s’agita, sans comprendre. « Mais pourquoi ? Il n’était pas déjà assez puni en étant renvoyé de l’école ? » Anna se releva et la petite main de Daisy attrapa délicatement celle de sa mère. « C’est la décision de ton père, je ne reviendrais pas dessus … » Elle la vit baisser les yeux vers le sol, démunie. Elle n’ajouta rien. Trop inquiète à l’idée de rendre sa mère plus triste qu’elle ne l’était déjà …

A peine avait-elle passé le pas de la porte que la tension qui régnait dans leur foyer s’écrasa contre elle. La maison était trop calme. Simon devait être terré quelque part, seul, dans la maison, alors que Mason était puni, seul, dans sa chambre. « Est-ce que tu veux prendre quelque chose pour le goûter ? » Daisy croisa le regard de sa mère et hésita. « Mason a eu quelque chose pour le goûter ? » Anna hocha de la tête et cette réponse lui parut une évidence. « Alors non … Je ne veux rien, merci … » Elle se dirigea vers les escaliers et monta à l’étage. Entrant dans sa chambre, elle déposa sa sacoche au pied de son bureau, ouvrit un tiroir de celui-ci et attrapa une boîte de chocogrenouille qu’elle avait gardée pour des situations de crise. Puis passant par la porte qui séparait leurs deux chambres, elle pénétra dans une pièce où régnait le chaos. Daisy connaissait que trop bien les petites colères de son frère. Des jouets étaient éparpillés dans toute la pièce, parfois brisés, parfois démembrés. Lorsque sa rage éclatait, elle était la seule avec leur mère à réussir à le calmer. Il était comme ça ; tantôt hyperactif et colérique, tantôt doux et attentionné. La chambre s’assombrissait à mesure que le soleil se couchait, mais elle distingua la silhouette recroquevillée de Mason sur le sol. Il dormait. Attrapant le plaid qui se trouvait sur le lit, elle le posa délicatement sur son frère et s’allongea à côté de lui. « Je suis là maintenant. Moi je t’aime, et c’est pour toujours. » Elle se blottit contre lui, ferma les yeux et se laissa bercer par la respiration calme et paisible de son frère.
(ERUDITE … OR NOT) « Miss Rosier, combien de fois devrais-je vous dire que le sol de cette bibliothèque ne pouvait pas vous servir de bureau ? Des tables ont été installées pour ça ! Pourquoi vous obstinez-vous à travailler au milieu des allées ? » Déposant la plume dont elle rongeait le bout quelques secondes plus tôt, Daisy soutint le regard de la bibliothécaire sans défaillir. Elle n’était pas du genre à être insolente mais quand cela concernait son rapport avec le travail ou les livres, elle pouvait se montrer particulièrement récalcitrante. « Les autres élèves râlent sans arrêt parce que j’étale mes affaires sur toute la table ! et j’ai besoin d’espace pour travailler, vous comprenez ? » Elle pinça les lèvres sans lâcher l’affaire. « Non je ne comprends pas ! Si vous continuez, j’enlèverai 5 points à Serdaigle ! » Elle fit la moue et baissa enfin les yeux dans un long soupir. Du coin de l’œil, elle vit la bibliothécaire retourner à son poste un sourire triomphant sur le visage. Daisy fit une grimace, leva les yeux au ciel et rassembla ses affaires d’un coup de baguette. « Gnagnagna combien de fois gnagnagnagna des tables ont été installés pour ça gnagna…Alors comme ça on veut faire perdre des points à sa maison ? » Se tournant vers l’endroit d’où elle avait été interpellée, elle regarda à travers l’espace vide laissé par un livre emprunté et reconnut l’iris bleu-vert de son frère. « Je commencerai presque à croire que tu veux me concurrencer ! » Daisy plaqua la tranche d’un livre contre le visage de son frère et le repoussa en arrière. Le rire moqueur d’Olivia lui assura qu’elle n’avait pas manqué son coup et qu’il avait sûrement évité de peu la destruction de tout un rayonnage de grimoires. Elle les rejoignit, une pile de livres lévitant à ses côtés. « Vous me cherchiez ? » Aux sourires malicieux qui éclairèrent les visages de Mason et d’Olivia, elle comprit. « Laissez-moi deux minutes que je cache mes livres pour que les autres ne me les piquent pas et j’vous suis ! » Elle s’éclipsa quelques secondes à peine et revint tout aussi excitée que sa cousine et son frère. « Alors qu’est-ce qui est prévu ?Devine ! » Les bêtises, c’était toujours ensemble. Depuis qu’ils étaient tout petits c’était comme ça. On les connaissait bien à Poudlard aussi. Ils recevaient régulièrement des Beuglantes de leurs parents, et le trio prenait un malin plaisir à les écouter en public. Leurs mères ne savaient plus quoi faire d’eux, leurs pères étaient un peu plus indulgents, un peu trop aux goûts d’Anna et Eirene. Pourtant ils avaient fait des efforts, répétait-ils à chaque fois ; ils s’étaient calmés, étaient devenus plus discrets, mais rien n’y faisait, tous les regards louchaient sur eux lorsqu’on les voyait se déplacer ensemble. Ils avaient fait perdre un certain nombre de points à leurs maisons, et leurs camarades ne les auraient sûrement pas pardonnés s’ils n’avaient pas réussi à les récupérer presque aussitôt après, grâce à leur talent au Quidditch ou leur excellent intellect. Alors qu’ils quittaient la bibliothèque pour leur mission top secrète, Daisy donna un petit coup de coude à Olivia. « Tu penses qu’un jour on arrêtera de faire ça ? » Mason, un pas devant elles, s’arrêta brusquement et se retourna. « Jamais ! » Leurs regards se croisèrent et du même coup, ils éclatèrent de rire. Leur amitié était importante à leurs yeux, autant que la famille qu’ils formaient …
ashes to dust


Dernière édition par Daisy Rosier le Sam 16 Juin - 22:04, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarkesttimes.forumactif.org/t188-how-far-i-ll-go-daisy
avatar
A L L I A N C E
DATE D'ARRIVEE : 08/06/2018
MESSAGES : 12
PSEUDO : shakespearette.
AVATAR & CREDITS : natalia dyer (crédit. dragonfly in amber, tumblr)

ÂGE : vingt-trois ans, née le 31 août 2004
ASCENDANCE : sorcière de sang pur
STATUT CIVIL : célibataire
METIER : ingémage à Transhumanic Corp, dans la division prothèse auditive

ashes to dust

MessageSujet: Re: how far i'll go (daisy) (délai 22/06)   Ven 8 Juin - 22:53

Hell or high water
– All my life I've been searching for someone, to show me how it feels to be loved and how to love somebody back  –

(BROKEN) « Daisy ! Tu as encore reçu du courrier ! C’est Lyla ! » Tout en finissant de nouer ses cheveux à l’aide d’un ruban, elle dévala les escaliers de la maison et arracha presque la lettre des mains de sa mère. « Eh doucement ! Qu’est-ce qu’il te prend ? Je vais commencer à croire que ce n’est pas vraiment Lyla qui t’envoie du courrier, mais quelqu’un d’autre qui se fait passer pour elle … » Un clin d’œil ponctua sa remarque et Daisy vira au rouge. Sa mère pensait avoir touché dans le mille car elle ajouta « T’inquiète pas, je ne dirai rien à ton père … » Daisy baissa les yeux et força un sourire. Il valait sûrement mieux qu’elle croit cela ; la vérité la tuerait. « Allez, file te préparer, on va être en retard à ta remise des diplômes sinon ! » Elle acquiesça et remonta. « J’arrive dans une minute, je vais chercher mon sac ! » Elle attrapa la pochette qu’elle avait laissé sur le lit, y fourra précipitamment la lettre qu’elle venait de recevoir et redescendit. « On peut y aller ! Papa nous retrouve là-bas ? » Ce fut au tour d’Anna de baisser les yeux. « Je ne sais pas vraiment s’il viendra … » Daisy haussa les épaules, feintant l’indifférence alors qu’en réalité, ce choix l’affectait plus que tout.

« Daisy Rosier ! » Lorsqu’elle entendit son nom, elle se dirigea avec entrain vers l’estrade et y récupéra ce morceau de papier qui faisait officiellement d’elle une ingémage. Lorsqu’elle se tourna vers le public pour montrer avec fierté son diplôme, elle dirigea son regard vers sa famille et ne put s’empêcher de remarquer le siège vide à côté de celui de sa mère. Elle ravala un sanglot et redescendit parmi les élèves de sa promotion. Simon n’était pas là ; comme toujours. Lorsque cela impliquait les jumeaux ou des interactions avec les non-maj ou la justice, il fuyait ses responsabilités et se terrait dans l’une de ses nouvelles passions farfelues. A cet instant même, elle le détestait, plus même que Mason le détestait, plus même que Charlotte détestait leur mère. Elle le détestait comme jamais elle ne l’avait détesté. Une haine puisée dans les rancœurs qu’elle taisait depuis des années. Une haine sans limite. Une haine sans nom. Une haine silencieuse … Elle la contiendrait, de la même façon qu’elle a toujours contenu la colère qu’elle ressentait envers Mason de détester son père, envers Charlotte de détester sa mère, envers Simon de les détester, envers Anna de ne pas réussir à les sauver. Elle en voulait à la terre entière, elle en voulait au destin de lui avoir donné une famille dysfonctionnelle, et de faire d’elle le témoin impuissant de ce chaos.

« S’il avait vraiment voulu venir, il aurait trouvé un moyen ! » Daisy repoussa légèrement son frère. « Le critiquer n’aidera pas Mase ! » Elle agita la tête de droite à gauche et lâcha sèchement. « J’ai besoin d’être seule. » Elle ne se retourna pas, entendit simplement Anna dire « Laisse-la un peu, elle a juste besoin d’être tranquille pour réfléchir … et pour pardonner … » Sa mère était la seule qui comprenait vraiment. Daisy a toujours su qu’Anna avait vécu des choses horribles, qu’elle avait souffert plus qu’un être humain était capable endurer ; cela se lisait sur ses épaules trop souvent affaissées et les rides de son visage. Elle tenait sa mère en haute estime pour avoir survécu à tout ça, parce qu’en cet instant, elle, ne voulait qu’une chose : abandonner. Enfermée dans les toilettes de l’université, elle tenta de ravaler ses sanglots, mais rien n’y fit, les larmes s’échappèrent à grosses gouttes. Le pire dans tout ça ? Elle ne savait même pas pourquoi elle pleurait. Trop de sentiments la tourmentaient. Lorsqu’enfin la peine s’apaisa, elle ouvrit son sac pour y attraper de quoi se repoudrer le nez et la lettre qu’elle avait fourrée plus tôt dans son sac s’échappa. Charlotte. C’était elle la mystérieuse Lyla. Ces derniers temps, où ses secrets l’avaient quelque peu éloignée de Mason, Charlotte avait été sa plus proche confidente. Décachetant l’enveloppe, elle en sortit un court morceau de parchemin qu’elle lut en moins d’une minute. « Félicitation pour ton diplôme ma chère Dee, je suis tellement fière de toi. J’aurais aimé être là, mais ces derniers temps sont durs. Malgré tout j’ai une excellente nouvelle ! Je suis enceinte ! Dans moins de neuf mois tu seras tata. Tu me manques. Lottie. PS. N’en parle pas aux parents, ils ne comprendraient pas. Tu peux garder ce secret pour moi s’il te plait ? » Les yeux mi-clos, la main sur le front, elle sentit un poids énorme s’abattre sur ses épaules. Comment arriverait-elle à garder un tel secret ? Elle n’était pas prête. La culpabilité était tellement forte et l’angoisse tellement grande qu’elle arracha le parchemin en petits morceaux et le jeta dans les toilettes. C’en était trop ! Charlotte avait mis le coup de grâce. Elle sortit furieuse, transplana le plus loin possible et se laissa, l’espace de quelques heures, enivrer par un sentiment illusoire de liberté.
(LOST) « Tu n’es pas obligée de reprendre du service tout de suite !Mais j’en ai besoin !Je préfère que tu n’y ailles pas !Tu n’as pas vraiment ton mot à dire ! Je suis majeure !Tu n’as même pas ton partenaire ! Je ne suis même pas sûre que l’Alliance te laisse partir seule.On vient de m’en assigner un nouveau ce matin. Il s’appelle Henry !Okay … » Sa mère n’acceptait pas, mais elle l’avait toujours laissée choisir, sans jamais lui imposer aucune de ses décisions. Lorsqu’à la sortie de Poudlard, elle avait dit à sa mère vouloir rejoindre les rangs de l’Alliance, elle ne l’en avait pas empêchée. Elle avait prouvé sa valeur, avait démontré ses croyances et sa foi en la paix, et cela faisait un peu plus de cinq ans qu’elle arpentait les rues afin de protéger les populations avec son acolyte Thomas – Tom –. En cinq ans, ils avaient partagé tant de choses, tant d’aventures, ils étaient devenus d’excellents amis, d’excellents partenaires, leurs actions étaient encore petites, mais leurs ambitions étaient grandes. Ils avaient grandi ensemble au sein de l’Alliance, s’aidaient, se protégeaient. Ils avaient confiance l’un en autre. Et pourtant, ce soir-là, elle n’avait pas tenu sa promesse …

(flashback)

« Arrête ! Tu ne penses quand même pas que l’Italie va gagner ?Bah j’en sais rien, j’y connais rien moi ! J’m’y connais mieux en Quidditch, et encore, c’est juste parce que mon frère en parle tout le temps ! » Elle leva les yeux au ciel et balança légèrement sa tête de côté pour montrer son désarroi. « Tu es irrécupérable, miss Piquante ! » Il rit et lui donna une tape sur l’épaule. Daisy sourit et continua à avancer. Alors qu’ils arrivaient au niveau de l’usine désaffectée qui marquait la limite de leur zone de surveillance, leurs regards furent attirés par les lumières de deux lampes torches. Daisy se tourna vers Tom et lui intima de faire comme elle. Ils se baissèrent tout deux et se cachèrent derrière une pyramide de fûts vides. « Qu’est-ce qu’ils font à ton avis ? » souffla-t-elle. Tom haussa les épaules et se retourna vers les silhouettes mouvantes. « On dirait qu’ils chargent des choses dans ce camion !On devrait faire demi-tour, et rentrer faire un rapport …Oui tu as raison, allons-y ! » Daisy examina les alentours pour trouver un endroit sécurisé afin de transplaner. Alors qu’elle s’apprêtait à lui faire un signe pour lui indiquer l’endroit vers lequel ils devraient se diriger, elle entendit Tom marmonner quelque chose et s’élancer vers la camionnette. Elle n’eut pas le temps de le retenir ou de se lancer à sa poursuite, il se prit une balle en pleine poitrine et tomba au sol comme un bout de chiffon.

(end flashback)

Elle ne se souvenait pas de ce qui s’était passé après, mais revivait ce passage en boucle depuis plus d’un mois. Elle ne comprenait pas. Malgré tous les efforts qu’elle faisait, elle n’arrivait pas à déchiffrer les marmonnements que Tom avait lâchés avant de s’élancer vers l’ennemi. Elle ne comprenait pas. Pourquoi s’était-il mis ainsi en danger ? Pensait-il vraiment que Daisy serait capable de le protéger ? Elle ne comprenait pas. Qui étaient ces hommes, que faisaient-ils ? Des membres de l’Alliance lui avaient dit que la même nuit, la disparition de deux cracmols avait été signalée et que ce qu’elle avait vu pouvait être liée aux affaires de trafic de cracmols. Mais pourquoi ? Pourquoi Tom avait-il voulu se rapprocher ? Pourquoi n’avait-il pas attendu qu’elle le couvre ? La culpabilité la tiraillait d’une telle façon qu’elle était incapable de penser à autre chose. Elle pensait avoir assez souffert avec ses problèmes de famille, mais cette mort l’avait brisée. Elle n’avait même pas pu se confier à son frère à ce propos. « Hey Dee ! Qu’est-ce qu’il se passe ? » Lui avait-il demandé le lendemain de l’événement … Pour seule réponse, elle avait soutenu son regard quelques instants et avait éclaté en sanglots dans ses bras. Après cet épisode, il lui avait demandé tous les jours de lui expliquer ce qu’il s’était passé, mais elle n’avait pas pu. Elle ne pouvait toujours pas. Lui mentir lui faisait un mal fou. Elle n’arrivait plus à le regarder dans les yeux sans ressentir de la culpabilité. Elle aimerait tant pouvoir tout lui avouer, mais elle voulait simplement le protéger … Mieux qu’elle n’avait pu protéger Thomas …

« Daisy ? » Elle sortit de ses pensées et croisa le regard d’un inconnu. « Oui ? » Une main se tendit et elle la toisa sans daigner la serrer. « Henry. » Elle acquiesça simplement et se leva. « On devrait y aller ! » Elle tira sa baguette magique de sa poche et la glissa dans sa manche. « Est-ce que tu es déjà allé sur le terrain avant ça ? » Il hocha la tête. « Reste derrière moi dans ce cas. » Elle ne lui adressa pas un regard de plus et ils rejoignirent leur zone de surveillance. Elle ne s’attacherait pas à lui comme elle s’était attachée à Tom, elle s’en faisait la promesse. Plus jamais elle ne se laisserait distraire, plus jamais elle ne se rendrait responsable d’une mort. Jamais.
ashes to dust


Dernière édition par Daisy Rosier le Sam 16 Juin - 22:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarkesttimes.forumactif.org/t188-how-far-i-ll-go-daisy
avatar
C I T O Y E N S . N E U T R E S
DATE D'ARRIVEE : 08/06/2018
MESSAGES : 17
PSEUDO : mathy.
AVATAR & CREDITS : dacre montgomery / badlands.
MULTICOMPTES : aucun.

ÂGE : vingt-trois ans (31/08/04).
ASCENDANCE : sang-pur.
STATUT CIVIL : en couple, et las de cette mascarade surmédiatisée.
METIER : joueur professionnel de quidditch (poursuiveur chez les puddlemere united).

ashes to dust

MessageSujet: Re: how far i'll go (daisy) (délai 22/06)   Ven 8 Juin - 22:57

@Daisy Rosier a écrit:
> quelque chose à ajouter ? : pain au chocolat ou chocolatine ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarkesttimes.forumactif.org/t185-we-all-have-a-hunger-
avatar
A D M I N I S T R A T R I C E
DATE D'ARRIVEE : 25/03/2017
MESSAGES : 81
PSEUDO : industrial disease./ludi.
AVATAR & CREDITS : cole sprouse (morrigan).

ÂGE : vingt-deux années durant lesquelles il est resté caché derrière l'ombre écrasante d'un père célèbre.
ASCENDANCE : sang-mêlé, un sang similaire aux autres.
STATUT CIVIL : le coeur à l'envers, y a ces cheveux dorés qui le hantent beaucoup trop alors qu'il se plonge dans les bras d'un autre comme pour oublier.
METIER : gardien émérite des pies de montrose, le quidditch dans le sang.

ashes to dust

MessageSujet: Re: how far i'll go (daisy) (délai 22/06)   Ven 8 Juin - 23:10

pain au chocolat, plus besoin de débat. 
ET JE SUIS OUTRÉE ET CHOQUÉE, on est d'indignes admins alors. 
sinon, que tu es jolie, et j'adore l'avatar choisi. 
bienvenue chez toi et courage pour la rédaction. 
si besoin, mpotte nous pour des réponses à des questions. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
A D M I N I S T R A T R I C E
DATE D'ARRIVEE : 05/09/2015
MESSAGES : 462
PSEUDO : .crumble/sevde
AVATAR & CREDITS : felicity jones (the riddler)
MULTICOMPTES : olivia grimaldi

ÂGE : trente-cinq ans
ASCENDANCE : non-magique
STATUT CIVIL : mariée à rafael vargas, mère d'une petite fille de neuf ans (elsie vargas)
METIER : enseignant-chercheur à l'ucl, à la tête d'une équipe de recherche en biomagie à l'hôpital sainte-mangouste du nouveau londres
PARTICULARITE : ///

ashes to dust

MessageSujet: Re: how far i'll go (daisy) (délai 22/06)   Ven 8 Juin - 23:51

bienvenue, bon courage pour ta fiche, bye  


Spoiler:
 

_________________
we must be killers


gifset
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

ashes to dust

MessageSujet: Re: how far i'll go (daisy) (délai 22/06)   Sam 9 Juin - 14:46

Natalia
Bienvenue sur le forum la belle et bonne chance pour le reste de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar
A L L I A N C E
DATE D'ARRIVEE : 08/06/2018
MESSAGES : 48
PSEUDO : sdf, sonia.
AVATAR & CREDITS : madeleine petsch (sassenach)
MULTICOMPTES : aucun.

ÂGE : vingt-deux ans.
ASCENDANCE : sang-mêlé.
STATUT CIVIL : célibataire fort heureusement, Rose est bien trop inconstante.
METIER : actuellement étudiante en fac de médecine non-magique, elle vient d'entamer un stage à l'hôpital Sainte-Mangouste (aile commune sorcière et non-maj). Une vocation qu'elle s'est trouvée suite au décès d'Hugo, victime de la tristement célèbre épidémie d'éclabouille, maladie sorcière couplée à un virus non-maj.

ashes to dust

MessageSujet: Re: how far i'll go (daisy) (délai 22/06)   Sam 9 Juin - 17:47

une rosier en couple avec un moldu, weasley approves.
charmante actrice, très bon choix, et je suis impatiente d'en lire plus.
bienvenue

_________________

(don't give up, i won't give up), i'll smile, i know what it takes to fool this town, i'll do it 'til the sun goes down. keep my sunglasses on while I shed a tear, it's never the right time. i'll put my armor on, show you how strong I am, i'll show you that I am i'm unstoppable. i'm a Porsche with no brakes, i don't need batteries to play. i break down, only alone I will cry out loud, you'll never see what's hiding out, hiding out deep down, ★ unstoppable + the greatest / sia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
A D M I N I S T R A T R I C E
DATE D'ARRIVEE : 08/04/2018
MESSAGES : 13
PSEUDO : amnion/raph
AVATAR & CREDITS : boyd holbrook & timeless.

ÂGE : 37 ans.
ASCENDANCE : sorcière. la pureté du sang n'a aucune importance.
STATUT CIVIL : Marié, une union confortable et marqué par une tendresse manquant cruellement d'amour. Père d'un enfant de cinq ans, Bram.
METIER : Ministère + enseignement à l'université.
PARTICULARITE : Aucune.

ashes to dust

MessageSujet: Re: how far i'll go (daisy) (délai 22/06)   Lun 11 Juin - 13:33

DAISY MY LOVE
J'espère que tu fais plein de bêtises avec l'Alliance et que Simon se retourne dans sa tombe. Comment ça il est toujours en vie ce con.
jtm à l'infini elle est parfaite ta miss.

Et c'est quoi cette question débile sur les pains au chocolat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
A L L I A N C E
DATE D'ARRIVEE : 08/06/2018
MESSAGES : 12
PSEUDO : shakespearette.
AVATAR & CREDITS : natalia dyer (crédit. dragonfly in amber, tumblr)

ÂGE : vingt-trois ans, née le 31 août 2004
ASCENDANCE : sorcière de sang pur
STATUT CIVIL : célibataire
METIER : ingémage à Transhumanic Corp, dans la division prothèse auditive

ashes to dust

MessageSujet: Re: how far i'll go (daisy) (délai 22/06)   Dim 17 Juin - 11:41

parce que j'suis une gueuse qui répond toujours 100 ans après à tout le monde (parce que j'ai pas fini ma présentation dans le temps)

bro' + i'm your hero !

bubus + oh t'es trop cute ! je disais ça pour rire, mouaa ! je vous aime plus que je n'aime les pains au chocolat

andy + i'm shook ! je pensais vraiment que tu m'avais écrit un message hyper trop sec et trop méchant wesh ! j'te pardonne pas !

gen + so cute thank you

rose + les plans de couple ont très légèrement changé, mais ça arrivera dans ce sens ! j'espère que ça te plaira quand même  et il nous faut un lieeeen

ed + i love you  il nous faut un lien, tu dois jouer un ship avec moi ! obligeeey
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thedarkesttimes.forumactif.org/t188-how-far-i-ll-go-daisy
Contenu sponsorisé


ashes to dust

MessageSujet: Re: how far i'll go (daisy) (délai 22/06)   

Revenir en haut Aller en bas
 

how far i'll go (daisy) (délai 22/06)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Les joies de la famille... ♥ [Daisy]
» Daisy veut venger la mort de sa mère
» daisy caniche x bichon 4 ans ( ta patte sur mon coeur)
» DAISY CANICHETTE ABRICOT 10 ANS REFUGE 4 PATTES NIMES
» MI8 ►on veut tous passer sous le bureau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◊ ashes to dust :: le courrier du matin :: la salle des portraits :: dossiers validés-