AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 heureux qui comme Ulysse a fait un bon voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
A D M I N I S T R A T R I C E
DATE D'ARRIVEE : 25/10/2017
MESSAGES : 122
PSEUDO : amnion/raph
AVATAR & CREDITS : Armie Hammer & odistole.
MULTICOMPTES : Edric Wheeler.

ÂGE : 31 ans (10/09/1998).
ASCENDANCE : Non-magique.
STATUT CIVIL : Célibataire à la mauvaise réputation. Certains parlent même de relations incestueuses avec sa jumelle Ariane.
METIER : Avocat spécialisé dans les affaires qui opposent les sorciers aux non-magiques.
PARTICULARITE : Uc.

ashes to dust

MessageSujet: heureux qui comme Ulysse a fait un bon voyage   Jeu 8 Mar - 12:06

Ulysse Stoughton
l'homme libre ne s'embarrasse de rien, même pas de l'honneur


– de l'autre côté du miroir –
> pseudo/prénom : amnion/raph. > âge : 23 ans. > pays : fr. > que penses-tu du forum ? : pas ouf, soyons honnête!   > crédits : cioran, hobbs, tumblr. > quelque chose à ajouter ? :   .
– dossier du ministère –
> nom : Stoughton. S'ils sont connus pour leurs croyances particulières outre-manche, ici leur nom résonne avec méfiance depuis quelques années seulement. > prénom : Férus de mythologie grecque, leurs parents ont eu l'audace d'affubler leurs enfants de prénoms lourds de sens: Ulysse. > naissance, nationalité et âge : Ulysse est américain et ne s'en cache pas le moins du monde. Il est fier de ses origines. Il a 31 ans est né à Charleston le 10 septembre 1998. > ascendance : Ulysse se revendique no-maj' avec fierté. > scolarité : l'école catholique de Charleston, études de droit à Harvard qu'il termine à son arrivée à Londres, après une thèse sur les procès de Salem.  > occupation actuelle : avocat qui défend l'honneur des citoyens no-maj' dans des dossiers qui les opposent aux sorciers. > statut matrimonial : Célibataire volage et inconséquent. Des rumeurs haineuses courent sur l'inceste qui aurait lieu entre lui et sa jumelle. Classique, rien de surprenant. > inventaire : Détecteur de magie en or massif qui a appartenu à son père, taser paralysant, une chaîne autour du cou où scintille une croix catholique, des implants rétiniens. > allégeance : Etant l'un des fers de lance du mouvement, Ulysse est puriste moldu jusqu'au bout des ongles. > particularités : Son arrogance? > avatar : Armie Hammer.

> choses à savoir : La naissance des jumeaux a été le fruit d'années de doute sur la capacité du couple à procréer, jusqu'à les mener droit dans des parcours de procréation médicalement assistée, des années difficiles qui ont fini par briser le couple. L'union familiale n'était déjà plus quand ils sont nés, famille éclatée par une croyance mise à mal par la difficulté qu'ils ont eu à concevoir. ◊ En tant que jumeaux attendus, des bébés précieux pour reprendre les mots de sa mère, leur éducation n'a pas été tendre. L'enfance d'Ulysse a été bercée de règles strictes de bonne conduite, dictée par la bonne foi et l'amour du prochain. L'amour du prochain, mon cul. Peut-être que si son père avait été plus prompt à appliquer les règles qu'il dictait, Ulysse n'aurait pas été ce qu'il est, ne serait pas devenu exactement comme lui, intransigeant, colérique, et trop secret pour forger des relations sociales dignes de ce nom. ◊ La grâce de Dieu, Ulysse n'y croit pas vraiment, plus vraiment. L'humain en lui-même est auto-suffisant à présent pour ne pas avoir à s'en remettre à une entité supérieure dont personne n'a été en mesure de prouver l'existence. ◊ Il lui arrive encore, toutefois, de se rendre à l'église le dimanche, plus dans un automatisme hérité de l'enfance qu'autre chose. Les églises relarguent une aura de sérénité qu'il peine à trouver ailleurs. ◊ Ulysse n'est pas diplomate. Loin de là, même. P
– quelques gouttes de veritaserum –
> 1. Que pensez-vous de la réunification ? Quels ont été les impacts sur votre vie en général et comment vivez-vous cela au quotidien ? Une belle opportunité de venir mettre la zizanie dans le bel ordre établi. Les sorciers sont donc bien une gangrène commune à tous les continents du monde, à en croire les événements en Angleterre. La chasse est ouverte, voilà ce qu'a dit son père il y a douze ans, avant qu'il ne meure. La sorcellerie était presque une légende pour Ulysse avant que le secret n'éclate en Grande Bretagne. Puis, la vérité au grand jour, Ulysse a compris: l'ascendant des sorciers sur le monde, les petits fils glissés autour des poignets des non-magiques depuis des siècles et des siècles sans que personne ne le remarque vraiment. C'est la guerre qui se profile à l'horizon et il est le premier à vouloir la déclarer, écraser, éradiquer la magie de la surface de la terre pour protéger ceux qui n'ont pas connu cette étrange mutation dans leurs gènes.
> 2. Depuis quelques temps, les tensions entre des groupes extrémistes ne cessent d'augmenter. Selon vous, est-ce que les dirigeants du Nouveau Monde gèrent assez bien la situation ? Le Conseil du Nouveau Monde a enfermé le peuple anglais dans ses frontières qui, il en est sûr, seront un jour physique. Il a soumis les esprits à des sortilèges, du lavage de cerveau qui lui file la chair de poule rien que d'y penser. Il a instauré des pseudos lois pour réunir les deux "mondes", et a laissé s'installer une haine réciproque entre ceux des deux camps qui ne croient pas à cette foutue utopie. La situation n'est pas gérée, non certainement pas, et Ulysse profite de l'ambiance pour asseoir son influence.
> 3. Des doutes quant au futur de chacun sont remis en cause, comment voyez-vous l'avenir ? Êtes-vous plutôt craintifs ou confiants ? Qui peut encore être confiant par les temps qui courent ? Il y a quelques années, les optimistes pouvaient encore croire à une entente cordiale et permanente. Mais les choses s'enveniment, l'ambiance se tend et les mésentantes s'accentuent. De plus en plus de gens réalisent l'hypocrisie du gouvernement et s'élèvent contre son autorité, cherchent à faire entendre leur voix. Ulysse sait pertinemment qu'une guerre civile se prépare, une guerre d'un nouveau genre.
> 4. Un puriste sorcier, un chasseur moldu et un membre de l'alliance entrent dans le bar d'un neutre, que se passe-t-il ? la cuite
ashes to dust


Dernière édition par Ulysse Stoughton le Lun 11 Juin - 21:07, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
A D M I N I S T R A T R I C E
DATE D'ARRIVEE : 25/10/2017
MESSAGES : 122
PSEUDO : amnion/raph
AVATAR & CREDITS : Armie Hammer & odistole.
MULTICOMPTES : Edric Wheeler.

ÂGE : 31 ans (10/09/1998).
ASCENDANCE : Non-magique.
STATUT CIVIL : Célibataire à la mauvaise réputation. Certains parlent même de relations incestueuses avec sa jumelle Ariane.
METIER : Avocat spécialisé dans les affaires qui opposent les sorciers aux non-magiques.
PARTICULARITE : Uc.

ashes to dust

MessageSujet: Re: heureux qui comme Ulysse a fait un bon voyage   Jeu 8 Mar - 12:13

animals
– la vie humaine est solitaire, misérable, dangereuse, animale et brève –

(2013, Charleston) La gifle résonne comme un coup de feu dans le silence qui suit l’arrivée d’Andrew sur les berges, emplies de rires adolescents quelques secondes auparavant. Elle lui fait l’effet d’un coup de poing au ventre, et il est trop sonné pour réaliser que la douleur se diffuse jusque dans sa gorge, serrée, contractée par l’incompréhension. Ariane est ramenée violemment par le bras vers le bord de la berge, les cheveux trempés dégoulinant sur ses épaules. Ulysse bondit à sa suite, sous le regard ahuri de ses amis, qui regardent la scène depuis la rivière où ils ont eu l’inconscience de se baigner en sous-vêtements. Il remarque qu’une marque rouge s’étale déjà sur la peau tendre de sa sœur sous la poigne de leur père. La colère l’étrangle, lui ôte toute capacité vocale. Il voudrait le tuer, lui faire aussi mal qu'il se permet de le faire.  “Qu’est-ce qui vous a pris! Enfants du Diable! Ariane, rhabille toi tout de suite! Tu es une honte ma fille, regarde-toi, je ne t’ai pas appris à te comporter comme une petite traînée, dépêche-toi. Tout de suite!” il rugit. La route n’est pas longue jusqu’à la maison, mais le trajet lui parati durer une éternité, leurs pas pressés ponctués des hoquets douloureux d’Ariane. Elle ne le regarde pas, ne regarde personne d'ailleurs, les yeux rivés sur le sol devant elle, les bras serrés autour de sa poitrine d’adolescente comme pour cacher une honte. Un élan stupide le pousse à tendre une main dans sa direction, maladroit; son père y coupe court d'un coup sec frappé sur le dos de sa main et le pousse dans le dos pour qu’il prenne la tête du cortège, s’interposant entre les jumeaux. Son silence assourdissant lui file la trouille, il a le cœur qui bat à tout rompre, la mort dans l’âme, l’estomac au bord des lèvres. Il a presque quinze ans et craint son père comme s’il en avait cinq. A l’approche de la maison, Ariane se met à courir et monte à l’étage sans un mot pour personne, le visage caché sous ses cheveux trempés. Il la regarde s'échapper, impuissant. “Je ne veux pas te revoir de la soirée! Et toi--Ulysse se sent brusquement rapetisser sous le regard de son père--Tu n’as pas à la laisser se comporter comme une catin, devant tous tes amis de surcroit. Je ne crois pas vous avoir si mal élevés, tu me déçois.” Mais il ne les a pas élevés. Il les a meurtris, brimés, punis, n’a jamais été quelqu’un d’autre qu’un tyran entre deux félicitations murmurées du bout des lèvres lors des rares succès notables aux yeux d’Andrew Stoughton. Rien n’était jamais assez bien pour lui. Il lui en veut, à sa mère aussi, qui ne pipe mot en les voyant rentrer, l’expression hagarde sur le visage de son fils ne lui arrachant qu’un regard désolé. Ton père est comme ça, Ulysse, seraient les mots qu’elle vomirait dans toute leur inutilité lorsque plus tard, plus grand, il se révolterait contre la sévérité stérile de son père.
(2022, London streets) La pluie n’a pas cessé de tomber depuis la veille. Le bitume brille sous les lampadaire, transpire des odeurs nauséabondes propres à la ville trempée. Londres pue, malgré qu’elle ne soit pas la ville la plus sale qu’il connaisse. Rien à voir avec Charleston ceci étant. Charleston la pieuse, avec suffisamment d’églises pour lui valoir le surnom de Ville Sainte, Charleston l’élégante, aussi belle qu’elle est discrète, mondaine. Il se rappelle comme d’un trésor ancien les journées d’été à sillonner les abords des fleuves avec sa mère, quand il était gosse et qu’elle lui faisait aimer la Bible avec son talent indiscutable pour rendre chaque chapitre aussi palpitant qu’une épopée fantastique. Les effluves marines que charriait la rive durant les chaudes soirées d’été. Les sillons blancs que traçait le sel sur leur peau. Les crevettes grises qu’ils pêchaient, Ariane et lui, depuis le fond du jardin donnant sur un cours d’eau. Les dimanches à l’église St. Michael, sa mère triturant ses gants blancs, leur priant d’arrêter de pouffer. Ce temps lui paraît si loin, et les souvenirs comme fondus dans un rêve récurrent, un peu trop proche de l’irréalité à son goût. Sa vie d’avant lui échappe, et il a beau s’y accrocher de toute ses forces, il se sent fondre dans la grisaille londonienne de manière irréversible, dans les conflits, les complots, la suspicion permanente; à en devenir paranoïaque.
L’enterrement a été long et plus déprimant que nécessaire, les discours fabuleux, dépeignant le portrait d’un homme respectables aux valeurs catholiques et familiales comme il est bienséant de le faire, mais Ulysse n’a entendu que ce qu’il a voulu; son père aurait été un homme merveilleux s’il n’y avait pas eu tant de violence en lui. Sa mère a pleuré toute la journée, sous un ciel lourd de pluie. Pas une larme n’a témoigné de la peine des rejetons ingrats, demeurés silencieux tout le long de la cérémonie. Les jumeaux ingrats, aux regards frondeurs, comme s’ils avaient défié quiconque de leur témoigner leurs condoléances futiles et malvenues.
Il a plu toute la journée, Charleston lui manque et cette ville lui file la nausée; mais il n’envisage pas l’avenir autrement que radieux, soudain libéré d’un joug oppressant, de reproches persistants. L’avenir sera brillant et il lui appartient.

(2022, no-maj’ GQ, London) “Alors vous admettez avoir exécuté Lilia Zabini pour le compte d’un membre de l’organisation ici présente?” Le regard impérieux de Mila Anderson pèse lourd sur Vasneva qui, assise en bout de table d’un air digne, ne manifeste aucune émotion. “Oui. -- Qui vous a donné cet ordre? -- Les jumeaux Stoughton, madame.” Vasneva a le ton léger en laissant tomber l’aveu, peu perturbée à l’idée de semer la discorde au sein du groupe. Un froid glacial s’infiltre dans l’assemblé, fige le silence épais qui y règne tout d’un coup. Ils sont soudain tendus comme des cordes, lorsque leurs regards se tournent vers les jumeaux. Anderson se met à faire les cents pas autour de la table centrale, les mains crochetées sur ses hanches. Elle évite de les regarder, à l’inverse de Vargas,qui les observe fixement, agité de tics nerveux. Entre deux chefs de section, Vasneva observe le plafond d’un air détendu. Ulysse se sent étrangement calme au milieu de toute cette tension. Ariane pousse un soupir à sa droite, bouge légèrement sur son siège en attendant que Mila s’exprime. A l’évidence, c’est tous ce qu’ils attendent. Que Miss Anderson leur fasse part du fond de sa pensée, qui ne paraît pas particulièrement réjouissant, à vrai dire. Ses dents crochètent sporadiquement sa lèvre inférieure, retirant le rouge à lèvre carmin qui illumine sa bouche pulpeuse. Ulysse se laisse distraire par ce spectacle, jusqu’à ce qu’elle secoue la tête, interrompe sa marche, et se tourne vers les jumeaux Stoughton. “Non seulement vous avez massacré une enfant de la façon la plus horrible qui soit, mais vous avez aussi -- Une sorcière, si je puis me permettre. Ils n’ont pas eu ce genre de considération à l’égard de nos ancêtres -- LA FERME! Une enfant, non! Un bébé, mais en plus tu as osé le faire seul sans même me consulter. Tu ne sais pas ce que tu as déclenché Ulysse, tu n’as aucune idée des répercussions que cela va avoir sur le pays!” Ulysse esquisse un vague sourire, conscient d’agacer un peu plus les nerfs déjà mis à mal de sa co-dirigeante. Il a très bien idée de ce qu’ils ont fait. Le regard que lui lance Mila est sans appel. “Tout le monde dehors.” Il reste campé sur son assise; l’ordre ne s’adresse pas à lui. Et quant bien même, il n’aurait pas bougé. Ariane bondit presque de son siège et s’éloigne la première, le pas léger.
La porte a à peine claqué que Mila s’avance déjà vers lui, furieuse. Un doigt accusateur se dresse sous son nez. “Tu viens d’enterrer ton père et tu t’empresses de provoquer les sorciers en assassinant une petite fille, brûlée vive. Jamais Andrew n’aurait fait une chose pareille.” Il éructe d’un rire moqueur. “De qui crois-tu que je tiens cette initiative?” Mila en demeure sans voix une seconde, avant de secouer la tête, le visage soudain fermé. “Tu ne peux pas te permettre de jouer dans ton coin, sans même m’informer de tes plans. Tu n’es rien sans moi, ici. Alors daigne accorder un minimum d’importance à notre collaboration, et cesse de faire n’importe quoi.”
Txt


Dernière édition par Ulysse Stoughton le Mar 12 Juin - 18:45, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
A D M I N I S T R A T R I C E
DATE D'ARRIVEE : 05/09/2015
MESSAGES : 507
PSEUDO : .crumble/sevde
AVATAR & CREDITS : felicity jones (the riddler)
MULTICOMPTES : olivia grimaldi

ÂGE : trente-cinq ans
ASCENDANCE : non-magique
STATUT CIVIL : mariée à rafael vargas, mère d'une petite fille de neuf ans (elsie vargas)
METIER : enseignant-chercheur à l'ucl, à la tête d'une équipe de recherche en biomagie à l'hôpital sainte-mangouste du nouveau londres
PARTICULARITE : ///

ashes to dust

MessageSujet: Re: heureux qui comme Ulysse a fait un bon voyage   Jeu 8 Mar - 19:05

coucou je viens polluer ton sujet

Spoiler:
 

salut

(et ce début ohlalal(...)lalala )

_________________
we must be killers


gifset
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


ashes to dust

MessageSujet: Re: heureux qui comme Ulysse a fait un bon voyage   

Revenir en haut Aller en bas
 

heureux qui comme Ulysse a fait un bon voyage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage.
» Heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage.
» MYTHOLOGIE GRECO/ROMAINE
» Ici DiGiDiX ! ('tention, vulgarités basique)
» Comme un mauvais rêve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◊ ashes to dust :: dossiers validés-